Le commissaire de la NFL Roger Goodell surveille de près la dispute entre Brett Favre et les Packers de Green Bay.

Mis à jour le 23 juill. 2008

Selon une source ayant une connaissance directe du dossier, Goodell a discuté avec la direction des Packers à plusieurs reprises ces derniers temps, au fur et à mesure que la tension montait entre le triple lauréat du titre de joueur par excellence et son équipe.

ESPN.com a initialement fait état de l'intérêt du commissaire à l'égard de la situation difficile dans laquelle Favre se trouve, indiquant que Goodell avait encouragé le directeur général des Packers Ted Thompson à faire l'inventaire des équipes dans la NFL qui seraient intéressées à obtenir le quart dans le cadre d'une transaction - dans l'espoir de résoudre le problème le plus rapidement possible.

Alors que les Packers sont déterminés à aller de l'avant avec Aaron Rodgers comme quart partant et que Favre semble enclin à mettre fin à sa retraite d'abord annoncée en mars, la meilleure solution pour les deux parties impliquées pourrait être un échange.

Et il semble que les Buccaneers de Tampa Bay pourraient être la destination la plus probable pour Favre, bien qu'on ne sait pas encore si le vétéran accepterait de s'aligner avec cette formation.

NFL.com a indiqué mardi que les Packers avaient communiqué avec plusieurs équipes pour évaluer leur intérêt en ce qui a trait à un éventuel échange impliquant Favre. Les dirigeants des Bucs ont publiquement cherché à minimiser leur intérêt pour Favre, mais le quart de l'équipe Chris Simms a déclaré au St. Petersburg Times que le directeur général Bruce Allen lui a parlé de Favre la semaine dernière.

«Il m'a demandé si j'avais l'impression que Brett serait en mesure de revenir et d'être bon ici même s'il ne voyait pas beaucoup d'action au camp d'entraînement, a déclaré Simms au journal. J'ai dit que je croyais que oui, mais qu'il faudrait que l'entraîneur (Jon) Gruden accepte de faire certains compromis. Mais nous en avons parlé.»

Gruden a été entraîneur adjoint avec les Packers de 1992 à 1994 et il préconise une version de la «West Coast offence» que Favre connaît bien.

Les Packers affronteront les Bucs le 28 septembre à Tampa.

Les droits sur Favre appartiennent aux Packers jusqu'à la fin de son contrat actuel, soit après la saison 2010.

Ces dernières semaines, Favre a accusé les Packers de ne pas lui avoir dit toute la vérité, mais les dirigeants de l'équipe ont fait bien attention de ne pas critiquer leur ancien quart. Ils ont toutefois fait connaître une chronologie des événements survenus durant la saison morte, dans l'espoir que les amateurs de football comprennent pourquoi l'équipe a décidé d'aller de l'avant sans lui.

Un des événements les plus significatifs est survenu à la fin mars, quand Favre a laissé les Packers croire qu'il allait renoncer à la retraite. L'équipe était prête à l'accueillir à nouveau - mais il avait de nouveau changé d'idée et décidé de rester à la retraite.