Des centaines d’admirateurs ont patiemment attendu pendant plus de deux heures et demie, dimanche après-midi au Centre Bell, pour pouvoir s’entretenir avec Max Domi, joueur de centre du Canadien de Montréal. En plus de repartir avec son livre autographié, qui veut inspirer les jeunes vivant avec le diabète de type 1, ils se sont fait photographier avec lui.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

Max Domi était tout sourire. Il a pris la peine de parler avec tous ceux qui se sont déplacés, les mettant rapidement à l’aise. Il faisait la promotion de son livre No Days Off : My Life With Type 1 Diabetes and Journey to the NHL. Le hockeyeur remettra une partie des recettes au Fonds Max Domi pour le diabète de type 1, récemment créé en association avec la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ).

Max Domi a consacré du temps à chacun des partisans. « Je me fais un devoir de parler avec tous ceux qui veulent me rencontrer, peu importe la raison, a-t-il précisé. J’en suis fier. » Il a accordé toute son attention aux petits comme aux grands.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Lorsque les partisans en faisaient la demande, Max Domi incluait son fidèle chien Orion dans les photos. Le Labrador, constamment aux côtés de son maître, est en mesure de détecter son taux de glycémie.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Les partisans qui affichaient leur affection envers celui qui porte le numéro 13 étaient évidemment nombreux dimanche après-midi, au Centre Bell.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Tous ceux qui rencontraient le joueur de centre du Canadien de Montréal avaient droit à un exemplaire du livre No Days Off : My Life With Type 1 Diabetes and Journey to the NHL, déjà autographié. En donnant l’exemple, Max Domi inspire déjà les jeunes aux prises avec le diabète de type 1. Avec son fonds, il compte leur apporter un soutien encore plus grand.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE