Source ID:; App Source:

Du chocolat, mon coeur?

Selon une étude sud-coréenne, le cacao pur renferme...

Agrandir

Selon une étude sud-coréenne, le cacao pur renferme deux fois plus d'antioxydants que le vin rouge, deux à trois fois plus que le thé vert et 4 à 5 fois plus que le thé noir. Le cacao contient principalement des polyphénols de la famille des flavonoïdes, dont les catéchines et les proanthocyanidines.

Sophie Allard
La Presse

Chez les Indiens d'Amérique centrale, on a longtemps prescrit la boisson de cacao comme élixir médicinal. L'élite en buvait aussi en gage de bonne santé. Aliment sacré, le cacao était aussi consommé par les guerriers avant les combats. Aujourd'hui, de plus en plus d'études scientifiques confirment ses vertus santé. Avec quelques bémols, toutefois...

Le lapin de Pâques a bien des raisons bomber le torse. S'il est de chocolat noir, bien entendu ! Le cacao est extrêmement riche en antioxydants, il contient des gras bons pour le coeur ainsi que plusieurs vitamines et minéraux. Selon une étude sud-coréenne, le cacao pur renferme deux fois plus d'antioxydants que le vin rouge, deux à trois fois plus que le thé vert et 4 à 5 fois plus que le thé noir. Le cacao contient principalement des polyphénols de la famille des flavonoïdes, dont les catéchines et les proanthocyanidines.

Le chocolat noir devrait-il faire partie d'une saine alimentation ? Le docteur Richard Béliveau, détenteur de la Chaire en prévention et traitement du cancer de l'UQAM, est de cet avis. D'ailleurs, il traîne toujours sur lui une tablette de chocolat noir et des noix. « Ma trousse d'urgence. »

On devrait se limiter à deux carrés par jour, précise-t-il néanmoins. « De tous les produits végétaux, c'est le cacao qui est le plus riche en flavonoïdes. Plus de 200 composés du cacao ont été isolés et identifiés comme ayant des propriétés décrites comme pharmacologiques. »

Consommé à raison de 50 g par jour, le chocolat noir (70% et plus de cacao) pourrait même réduire le risque de mortalité cardiovasculaire de 10,5 %, ont suggéré des chercheurs de l'Université Harvard dans une revue de littérature publiée en 2006. On en tirerait des bénéfices sans en manger autant : 20 g de chocolat noir par jour (deux carrés) suffirait pour améliorer de façon marquée la circulation sanguine. «La même quantité de chocolat industriel n'a pas montré d'effet positif », indique le Dr Béliveau, en citant une récente étude.

Du lait ? Surtout pas !

Logiquement, plus la teneur en cacao d'un chocolat est élevée, plus il y a de flavonoïdes et plus les bénéfices sont importants. C'est la poudre de cacao qui en contient le plus, suivie du chocolat noir et du chocolat au lait. Le chocolat blanc ? Niet.

Comme dans le cas du thé, les antioxydants du cacao font mauvais ménage avec le lait. Les caséines, protéines présentes en grande quantité dans le lait, empêchent l'absorption des polyphénols, neutralisant leurs effets bénéfiques.

« On opte de préférence pour un chocolat noir à 70 %, peu sucré, recommande le Dr Richard Béliveau. Et mieux vaut éviter de l'accompagner d'un verre de lait. Avec une tasse de thé vert, c'est parfait.»

Que penser du lait chocolaté ? «Saviez-vous qu'à portions égales le lait chocolaté ne contient pas plus de sucre qu'un jus de pommes ? Il contient plus de sucre et de calories que sa version nature. Mais contrairement aux idées reçues, le lait chocolaté est un aliment nutritif», indique la nutritionniste Julie DesGroseilliers, dans son livre Manger des bananes attire les moustiques. Comme dans le lait nature, on trouve 15 éléments nutritifs comme le calcium et les vitamines A et D.

Bon pour le coeur

Comment le chocolat agit-il sur le coeur ? «Les antioxydants du cacao empêcheraient l'oxydation du mauvais cholestérol, explique Élise Latour, nutritionniste au Centre de médecine préventive de l'Institut de cardiologie de Montréal. Ils amélioreraient la fonction endothéliale, soit la capacité de dilatation et contraction des vaisseaux sanguins.» Le cacao serait aussi associé à une réduction de l'agrégation des plaquettes sanguines et du même coup à une baisse du risque de formation de caillots.

Selon un rapport publié dans Circulation en 2007, des patients greffés du coeur ont vu une amélioration de leur circulation sanguine, une meilleure fonction vasculaire et une baisse de coagulation, deux heures après avoir consommé une dose de chocolat noir.

«Certains chercheurs ont noté que le cacao avait un effet à la baisse sur l'hypertension, un facteur de risque de la maladie coronarienne, indique Mme Latour. Le chocolat noir riche en flavonoïdes pourrait même améliorer la sensibilité des cellules à l'insuline, donc aider au contrôle du diabète de type 2.»

Parce qu'ils consomment régulièrement du cacao, les Indiens Kuna, qui vivent dans les îles au large du Panama, ont une tension artérielle basse malgré une alimentation très riche en sel. «Quand ils cessent de consommer du cacao, leur tension augmente de façon fulgurante», indique le Dr Richard Béliveau.

Et le cancer ? «On a moins de données, mais on suppose par association que le cacao a des effets protecteurs contre le cancer. Il contient des catéchines comme celles présentes dans le thé vert», indique le Dr Béliveau. Les procyanidines, présentes dans le cacao et le vin rouge, sont aussi reconnues pour leur effet anti-croissance tumorale.

Beaucoup de calories

S'il est bon pour le coeur, le chocolat peut facilement épaissir le tour de taille ! Pour une tablette de 100 grammes, on ingurgite 500 calories d'un coup, soit l'équivalent de trois rôties au beurre d'arachides !

«Le chocolat est très riche en gras, qui compte pour le tiers de son poids. Sa consommation favorise un gain de poids et on sait que l'obésité augmente les risques de maladie cardiovasculaire», fait remarquer Stéphanie Côté, nutritionniste au Nutrium, le Centre de référence en nutrition de l'Université de Montréal.

Petite consolation pour les mordus de chocolat, le beurre de cacao, corps gras du chocolat, est constitué d'acides gras insaturés (comme l'huile d'olive) bons pour la santé. Même ses acides gras saturés (acide stéarique) n'augmentent pas le taux de mauvais cholestérol. « Ce sont des bons gras, mais mieux vaut la modération. On ne recommande à personne de boire l'huile d'olive au verre !», dit Stéphanie Côté.

D'autres études nécessaires

Si les résultats scientifiques soulèvent l'enthousiasme, on doit nuancer, souligne Mme Côté. « Souvent, les études sont faites avec du cacao pur dilué dans l'eau. Ça ne correspond pas du tout à ce qu'on consomme dans notre quotidien.»

«Les études devront être plus précises, renchérit la nutritionniste Élise Montour. Il n'y a pas autant de cacao pur - et d'antioxydants - dans un morceau de chocolat noir que dans la poudre de cacao. De plus, on en sait peu sur la bonne dose à consommer pour en tirer des bienfaits. Est-ce qu'un carré est suffisant ? »

Pour nous compliquer la tâche, la quantité de flavonoïdes est plutôt variable d'un chocolat noir à l'autre. Comment s'y retrouver ? Impossible. Selon la Clinique de santé Mayo, une tablette de chocolat noir contiendrait en moyenne 53,5 mg de flavonoïdes pour 100 g, comparativement à 14 mg pour le chocolat au lait. En réalité, tout dépend de la qualité des fèves et des modes de transformation.

Pire, selon l'éditorial de la revue scientifique Lancet de décembre 2007, certains fabricants de chocolat retirent les flavonoïdes de leur chocolat noir pour en réduire l'amertume. Ni vu, ni connu.

« Il est préférable d'aller chercher nos polyphénols en variant notre alimentation et en privilégiant les fruits et légumes, conclut Élise Montour. Le chocolat est une gâterie à consommer à l'occasion, pour le plaisir avant tout.»

D'autres bienfaits chocolatés... (Photo: archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Photo: archives La Presse

C'est bon pour le moral ?

Quand on a le moral à plat, rien de mieux que le chocolat pour retrouver le sourire, dit-on. Le cacao aurait-il des propriétés antidépressives ? « Le chocolat contient de l'amandamide, qui agit sur l'organisme un peu comme le cannabis, et de la phényléthylamine, qui a un effet antidépresseur. Mais elles sont présentes en trop petite quantité pour avoir un effet sur notre humeur», indique la nutritionniste Stéphanie Côté. Il faudrait en manger des dizaines de kilos ! «Le chocolat, comme tous nos aliments préférés, nous fait du bien parce qu'il stimule la sécrétion d'endorphines. » Du chocolat noir pour de belles dents

Le chocolat ne serait pas l'ennemi juré des dents. «À condition qu'il soit noir, qu'il contienne très peu de sucre ajouté et qu'on le consomme en petite quantité», précise la dentiste Claire Deschamps, qui enseigne la formation clinique à la Faculté de médecine dentaire de l'Université de Montréal. S'il existe peu d'études sur le lien entre le chocolat et la carie, on sait que le cacao contient des tanins qui agissent comme antibactériens et contrecarrent le développement de la carie. Il contient aussi du phosphore et du magnésium qui contribuent à une bonne santé dentaire. L'effet cariogène du sucre serait ainsi contrecarré. «Si on n'a pas de brosse à dent sous la main, un morceau de chocolat noir à la fin du repas peut dépanner. Mais ça ne remplace en aucun cas une bonne hygiène dentaire», souligne Mme Deschamps.

Migraine et acné

«Certaines personnes qui souffrent de migraines sont plus sensibles à certains aliments, dont le chocolat, mais il y a une grande variabilité entre les individus », souligne la nutritionniste Stéphanie Côté. D'autre part, on n'a pas établi à ce jour de lien entre l'acné et le chocolat.

Le chocolat en bref

Le chocolat regorge de nutriments : phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, potassium, sélénium et vitamines B2 et B3. Selon la Loi sur les aliments et les drogues du Canada, l'unique source de gras dans le chocolat doit être du beurre de cacao. Sinon, l'appellation friandise chocolatée doit être utilisée. Le chocolat noir doit contenir au moins 35 % de solides totaux du cacao, le chocolat au lait au moins 25 % de solides de cacao et au moins 12 % de solides du lait.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Meilleur en maths grâce au chocolat?

    Vivre

    Meilleur en maths grâce au chocolat?

    Se gaver de chocolat avant un examen de mathématiques pourrait accroître les résultats, semble-t-il. Le cacao améliorerait la capacité du... »

Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer