La marque québécoise de vêtements écoresponsables Rose Buddha change de nom et devient Rose Boréal. La marque lance un nouveau site web et une nouvelle identité visuelle afin de mieux correspondre à son évolution et à ses clientes.

« Ça fait sept ans que Rose Buddha existe, nous étions au début une marque de vêtements de yoga, ce que nous sommes toujours, mais nous avons élargi nos horizons pour être une marque de sport. Le changement de nom est venu tout naturellement, pour rejoindre une clientèle plus vaste », explique en entrevue Maxime Morin, cofondatrice et directrice générale de Rose Boréal. « Les clientes de Rose Boréal sont des femmes actives, qui aiment bouger et qui portent les vêtements de sport dans leur vie de tous les jours », dit-elle.

La marque a toujours privilégié des matériaux écoresponsables comme le plastique recyclé et les fibres naturelles. « J’habite à Morin-Heights, dans la forêt, je suis attachée à la nature, au territoire, et ça fait partie des valeurs de Rose Boréal de protéger l’environnement. Nous faisons des vêtements de qualité, durables, avec des matières recyclées », explique-t-elle.

Rose Boréal a la volonté de développer une clientèle internationale (ses clientes se trouvent en grande majorité au Québec et de plus en plus dans le reste du Canada) et vise les États-Unis. « Prendre soin de soi fait partie de la philosophie des clientes de Rose Boréal, quel que soit le pays où elles habitent, on vise le marché américain et même européen. On accompagne les femmes dans toutes les saisons, avec des vêtements confortables qui sont conçus pour la femme en mouvement, au quotidien, sans être dans la performance », conclut-elle.

Consultez le site de Rose Boréal