(Paris) Une cérémonie religieuse en mémoire du couturier français Pierre Cardin, décédé à 98 ans le 29 décembre, a été célébrée vendredi à l’église de la Madeleine, au cœur de Paris, en présence de 400 personnes, dont Brigitte Macron, épouse du président français.

Agence France-Presse

Un mois jour pour jour après la disparition du styliste et pionnier du prêt-à-porter, de nombreuses personnalités ont assisté à l’office aux côtés de la famille, dont la chanteuse Sylvie Vartan, l’actrice Charlotte Rampling, le prince Emmanuel de Savoie, la productrice Eve Ruggieri, le galeriste Thaddaeus Ropac.

Le monde de la mode était représenté notamment par les stylistes Jean-Claude Jitrois, Simon Porte Jacquemus, Nicolas Ghesquière et Pascal Morand, président de la Fédération de la haute couture et de la mode.

« Pierre Cardin a fait résonner la mode dans le monde », a dit Mme Macron à l’AFP. « En inventant le prêt-à-porter, il a rendu la mode accessible à tous », a-t-elle ajouté à l’issue de la cérémonie.

Jean-Marie Rouart de l’Académie française a rappelé que « créer et entreprendre étaient pour Pierre Cardin synonymes de la vie », saluant lors de l’office « l’aventure fabuleuse du jeune Vénitien émigré, plein de talents et de désirs ».

Pour Laurent Petitgirard, secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts dont le couturier était membre, « Pierre Cardin était un artiste exceptionnel, curieux de tout, déterminé à promouvoir les nouveaux talents ».

Pierre Cardin, fils d’immigrés italiens devenu un homme d’affaires au nom mondialement connu, a été inhumé le 2 janvier dans l’intimité au cimetière de Montmartre à Paris, au côté de son compagnon et associé André Oliver, décédé en 1993.

« La maison continue sous la conduite de son neveu Rodrigo Basilicati Cardin pour mener de nouveaux projets, tout en respectant l’héritage mode de son talentueux fondateur », a assuré la famille.