« J’prends “chat” mollo ! », « J’travaille pour des pinottes », « Avec moi c’est Toutou rien ». Des dessins simples et colorés, accompagnés de messages courts et punchés : voilà ce qui a fait le succès d’Humeur Design dans les années 90. Tels de gentils fantômes surgis du passé pour nous rappeler cette époque de relative insouciance, les célèbres t-shirts revivent grâce à un couple d’entrepreneurs de Québec.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Avec près de 7 millions de t-shirts vendus dans la province, les t-shirts d’Humeur Design, facilement reconnaissables par leur écusson noir cousu sur la manche gauche, étaient partout il y a 30 ans : dans les grandes chaînes de magasins, les campagnes de financement, les entreprises et, bien sûr, sur le dos de nombreux élèves du cégep et du secondaire. « C’était phénoménal, le nombre de dessins [qu’on produisait] ! C’était des dizaines de concepts par jour », se souvient Michel Leblanc, directeur de création chez Humeur Design jusqu’à la fermeture de l’entreprise, en 2001, et aujourd’hui président de W Communication, une entreprise qui conçoit des objets promotionnels.

Le chef d’orchestre derrière la renaissance des chandails Humeur Design, c’est lui. Avec son associée et conjointe, Marie-Claude Poulin, il a replongé dans la bible d’Humeur Design, avec l’accord du président de l’entreprise à l’époque, Guy Émond, et des illustrateurs Franfou (François Boutet), Stef (Stéphane Morin) et Gus (Jean-Guy Bégin), dont les dessins font partie de cette première vague de réimpressions.

PHOTO ERICK LABBÉ, ARCHIVES LE SOLEIL

Michel Leblanc, directeur de création chez Humeur Design jusqu’à la fermeture de l’entreprise, en 2001, et aujourd’hui président de W Communication

Un projet qui semble arriver à point alors que l’achat local, les t-shirts à message et la nostalgie flottent dans l’air du temps. Mais le retour de ces célèbres chandails n’a rien à voir avec la COVID-19. Voilà déjà un bon moment que Michel Leblanc caresse l’idée de sortir ces classiques des boules à mites. Il y a quelques mois, il a senti que le moment était le bon. « Il y a des signes qui ne mentent pas, observe-t-il. Des stations de télé m’ont demandé d’avoir des échantillons pour des émissions. Le téléphone sonnait. Les gens finissaient par me trouver pour me demander si c’était possible d’avoir des chandails Humeur Design. Quand on sent que, de manière naturelle, sans pousser, il y a une demande comme ça, c’est peut-être le temps de le faire. »

D’abord prévu à la mi-mars, puis reporté en raison de la pandémie, le retour des chandails d’Humeur Design a été annoncé le week-end dernier dans le quotidien Le Soleil, puis sur les réseaux sociaux, où, sans surprise, la nouvelle a été relayée par de nombreux admirateurs nostalgiques. Depuis, les commandes ne cessent de rentrer. Un succès qui, admet Michel Leblanc, dépasse ses attentes.

Six modèles, parmi ceux qui ont été les plus populaires de l’époque et auxquels s’ajoute un nouveau (« Chat » va bien aller), clin d’œil à 2020, sont présentement offerts. Vendus en ligne seulement pour le moment, les chandails sont imprimés à Québec, avec la même qualité d’impression de l’époque, une « recette secrète » développée par Humeur Design, précise Michel Leblanc.

  • Avec moi… c’est toutou rien !, l’un des produits les plus populaires d’Humeur Design. Les t-shirts sont offerts au coût de 34,99 $ (prix de lancement : 29,99 $).

    PHOTO FOURNIE PAR W COMMUNICATION

    Avec moi… c’est toutou rien !, l’un des produits les plus populaires d’Humeur Design. Les t-shirts sont offerts au coût de 34,99 $ (prix de lancement : 29,99 $).

  • J’travaille… pour des pinottes !

    PHOTO FOURNIE PAR W COMMUNICATION

    J’travaille… pour des pinottes !

  • No problemo !

    PHOTO FOURNIE PAR W COMMUNICATION

    No problemo !

  • J’prends « chat » mollo !

    PHOTO FOURNIE PAR W COMMUNICATION

    J’prends « chat » mollo !

  • Adios amigos

    PHOTO FOURNIE PAR W COMMUNICATION

    Adios amigos

  • « Chat » va bien !, le seul modèle récent, inspiré de la crise de la COVID-19

    PHOTO FOURNIE PAR W COMMUNICATION

    « Chat » va bien !, le seul modèle récent, inspiré de la crise de la COVID-19

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éventuellement, W Communication souhaite étendre la gamme de t-shirts en dépoussiérant d’autres modèles et en créant une collection pour enfants.

« Il y a encore beaucoup de potentiel, assure l’entrepreneur. On a des milliers et des milliers de dessins. » Selon les ententes signées à l’époque, tous ne sont toutefois pas candidats à être de nouveau commercialisés. N’en déplaise à leurs admirateurs, c’est malheureusement le cas des Natchous, populaires petits sportifs destinés à être vendus dans les magasins Sports Experts.

> Consultez le site d’Humeur Design