La Presse décortique l’origine d’une tendance mode : d’où vient-elle et pourquoi émerge-t-elle ? Comment la porter ? Décryptage.

Maude Goyer
collaboration spéciale

La tendance

Ça brille, ça scintille, ça reluit ? Alors, c’est dans le ton cette saison ! Les paillettes, et toutes ses variantes (lurex, sequin, lamé, strass), se retrouvent sur tous les types de vêtements, de la jupe au pantalon en passant par le cardigan, le t-shirt, la chaussure et le sac à main. « La paillette est démocratisée, dit Ryma Brixi, styliste chez Hébert & Brixi. Elle n’est plus réservée aux évènements festifs et à Noël. »

Autrefois perçue comme un ornement précieux, la paillette était brodée à des tissus nobles, portés par l’élite. Il faut dire que sa fabrication, à la main, était aussi délicate que laborieuse… jusqu’à la découverte, presque accidentelle, de la paillette « moderne ». En 1934, Henry Rushman a voulu se débarrasser de déchets plastiques en les broyant, créant des résidus qui captaient la lumière à merveille.

Les brillants se sont faufilés un peu partout par la suite : en mode, en cosmétique, en déco, en graphisme, par exemple. Grande vedette des soirées exaltées du Studio 54, les paillettes ont connu leur heure de gloire avec la création du personnage de Ziggy Stardust de David Bowie, réputé pour ses costumes et maquillages scintillants.

De là, les matières brillantes sont devenues accessibles à la masse : pour la saison automne-hiver 2020-2021, elles ont envahi les défilés de mode et les vitrines des grandes enseignes.

Où le voit-on ?

« Il y a des paillettes partout ! lance Laurence Bareil, animatrice télé et auteure de La Bible du shopping intelligent. Et ce qui est intéressant, c’est que le brillant se décline dans toutes sortes de nuances désormais. »

Que ce soit dans les friperies, dans les grandes surfaces ou dans les boutiques chics, les vêtements qui brillent ont la cote. Dans les collections des designers internationaux, on en retrouve aussi beaucoup : chez Balenciaga, Paco Rabanne, Burberry, Valentino, Alexander McQueen, Dior, Thierry Mugler, Victoria Beckham et Isabelle Marant, entre autres. Les looks métalliques, surtout argentés, sont particulièrement présents.

Selon Catherine Hébert, styliste chez Hébert & Brixi, la tendance des looks brillants déferle aussi sur les vêtements de tous les jours et les vêtements sport. « Il faut bannir cette association de looks scintillants et Noël, précise-t-elle, car désormais, on peut les porter tous les jours, par petites touches. »

  • Haut pailleté à manches courtes et col rond, H&M, 29,99 $

    PHOTO FOURNIE PAR H&M

    Haut pailleté à manches courtes et col rond, H&M, 29,99 $

  • Vernis à ongles à paillettes argentées, H&M, 5,99 $

    PHOTO FOURNIE PAR H&M

    Vernis à ongles à paillettes argentées, H&M, 5,99 $

  • Robe ajustée en lurex bronze avec nœud à la taille, RW&CO, 79,90 $

    PHOTO FOURNIE PAR RW&CO

    Robe ajustée en lurex bronze avec nœud à la taille, RW&CO, 79,90 $

  • T-shirt scintillant porté avec une jupe crayon noire en simili cuir à taille haute, Reitmans, 34,90 $ et 54,90 $

    PHOTO FOURNIE PAR REITMANS

    T-shirt scintillant porté avec une jupe crayon noire en simili cuir à taille haute, Reitmans, 34,90 $ et 54,90 $

  • Robe trapèze en mailles scintillantes à col montant sans manches, Reitmans, 69,90 $

    PHOTO FOURNIE PAR REITMANS

    Robe trapèze en mailles scintillantes à col montant sans manches, Reitmans, 69,90 $

  • Robe ajustée en simili cuir à manches courtes bouffantes, Reitmans, 74,90 $

    PHOTO FOURNIE PAR REITMANS

    Robe ajustée en simili cuir à manches courtes bouffantes, Reitmans, 74,90 $

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi cela revient-il ?

Est-ce que le courant paillettes est là par excès de nostalgie ? « Ça rappelle les années folles et les fêtes, commente Ryma Brixi. Peut-être qu’il ne faut pas attendre la fin de la pandémie pour y plonger ! »

Sans se risquer à une explication sur le retour de cette tendance, Laurence Bareil souligne à quel point « les paillettes apportent du bonheur ». « Elles créent un look intéressant à tout coup, dit-elle. Et elles peuvent être utilisées en remplacement du noir, du gris ou du beige, comme un neutre… mais c’est bien plus le fun ! Qui n’a pas besoin de plus de fun en ce moment ? »

PHOTO FOURNIE PAR L’AUBAINERIE

Pantalon scintillant avec bande de taille élastique, marque TAG, L’Aubainerie, 35 $

On veut l’adopter

Pour essayer la tendance du look scintillant, soit on plonge avec un vêtement chatoyant assumé (une robe en lurex, ce fil métallisé, par exemple) ou on choisit de l’apprivoiser doucement. « On peut alors opter pour une ceinture, un bracelet, un sac à main ou un scrunchie », suggère Laurence Bareil.

Parmi ses choix « classiques » : des chaussures métalliques ou un chemisier avec un col brillant. « Ce n’est pas obligé d’être massif », nuance-t-elle. Et pour éviter une faute de mauvais goût ? On équilibre le look avec un vêtement plus discret, uni. « Un gros pull en cachemire avec une jupe pailletée, ça fait chic et délicat », propose Ryma Brixi.