Voici un aperçu de la mode en vue de nous protéger du froid pour la prochaine saison

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

En vedette : équipés pour jouer dehors, tout l’hiver !

C’est une belle histoire que celle de l’entreprise Créations Robo. Fondée en 1986 par Marian Vachon, une autodidacte passionnée de mode, l’entreprise familiale — son fils, François Vachon, s’est joint à l’équipe en 2000 et est aujourd’hui directeur général — se spécialise dans les vêtements pour enfants. À l’origine manufacturier et importateur, Créations Robo se concentre principalement aujourd’hui sur l’importation de marques de mode enfantine de grande qualité qu’elle distribue en exclusivité en Amérique du Nord, comme les vêtements imperméables et très bien pensés Celavi, une marque danoise, mais propose également une ligne maison d’adorables pyjamas, Coccoli, qui existe depuis 1995. Les pyjamas, offerts en tailles prématuré à 12 ans, sont conçus à Montréal et fabriqués en Inde, avec des matières durables et douces comme le coton, le modal ou un mélange des deux.

La nouvelle collection d’habits d’hiver de Color Kids, une marque danoise de vêtements extérieurs, est absolument craquante et ajoutera une touche de couleur vitaminée au cœur de votre hiver avec ses déclinaisons de rose, orangé, bleu électrique et vert dans des imprimés géométriques ou en blocs de couleurs. Côté technique, tous les détails ont été finement pensés afin de permettre aux enfants de jouer dehors longtemps sans geler et en toute sécurité, comme des coutures scellées, des tissus coupe-vent et imperméables de qualité qu’on promet supérieurs et des bandes réfléchissantes apposées aux endroits stratégiques. On aime la ligne de pantalons conçus spécifiquement pour le ski, avec une coupe plus ajustée, et aussi les une-pièce, offerts en tailles 2 à 6 ans, clin d’œil aux années 80, pour un confort absolu et un enfilage sans chichis.

Les marques de Créations Robo sont en vente en ligne, sur le site web transactionnel robokidshop.ca, ainsi que dans un réseau de boutiques indépendantes partenaires, dont les magasins Clément.

> Consultez le site de Créations Robo

Nouvelle collection : Kombi en mode rétro

PHOTO FOURNIE PAR KOMBI

Les modèles La Vogue sont inspirés de la mode des années 1970 et se déclinent en trois couleurs. Prix : 69,95 $.

La marque d’accessoire d’hiver Kombi célébrera en grand son 60anniversaire d’existence, l’hiver prochain, avec le lancement d’une gamme d’articles d’inspiration rétro, question d’affronter l’hiver sans laisser son style au vestiaire. C’est en s’inspirant des moments marquants des six dernières décennies que l’entreprise a élaboré cette collection, comme les mitaines en cuir à courtes manchettes The One, aux couleurs flamboyantes des années 1960, ou La Vogue, plutôt inspirées de la mode des années 1970, ou encore les gants Challenger, affichant des couleurs néon, hommage à l’équipe canadienne olympique de 1980. Au total, six styles de mitaines et de gants sont proposés en édition limitée, qui intègrent des technologies comme l’isolation Primaloft avec microfibre respirante. Fondée en 1961, Kombi est une entreprise familiale d’ici qui distribue aujourd’hui ses produits dans 20 pays. Jetez aussi un coup d’œil à la nouvelle collection hivernale régulière pour vous ravitailler en mitaines, gants, tuques et autres accessoires indispensables pour se garder au chaud, pour hommes, femmes et enfants.

> Consultez le site de Kombi Canada

Achat local : des manteaux tout québécois

Pour se déconfiner à l’extérieur tout en chaleur l’hiver prochain ou pour profiter des derniers moments de l’automne, voici une sélection de manteaux dessinés et fabriqués ici.

  • Le rouge pétillant est l’une des couleurs au cœur de la nouvelle collection d’Audvik, une marque montréalaise chapeautée par l’ancienne athlète de ski de fond Sophie Boyer. Plusieurs modèles de cette saison, dont le Bergen (- 25 °C), sont faits à partir de polyester recyclé. Audvik offre aussi désormais les tailles plus, pour certains modèles. Ses manteaux sont fabriqués à Montréal, à l’exception du FOSFO, conçu avec un nylon fait d’anciens filets de pêche. Sur la photo : Manteau Bergen, 800 $.

    PHOTO FOURNIE PAR AUDVIK

    Le rouge pétillant est l’une des couleurs au cœur de la nouvelle collection d’Audvik, une marque montréalaise chapeautée par l’ancienne athlète de ski de fond Sophie Boyer. Plusieurs modèles de cette saison, dont le Bergen (- 25 °C), sont faits à partir de polyester recyclé. Audvik offre aussi désormais les tailles plus, pour certains modèles. Ses manteaux sont fabriqués à Montréal, à l’exception du FOSFO, conçu avec un nylon fait d’anciens filets de pêche. Sur la photo : Manteau Bergen, 800 $.

  • Voilà maintenant 50 ans que Kanuk dessine et fabrique des manteaux dans son atelier montréalais. Pour souligner cet anniversaire, l’entreprise lance la collection Héritage, une série de quatre manteaux en édition limitée, pour hommes et femmes, inspirés de ses styles iconiques. Avec leur coquille coupe-vent et l’isolant synthétique Thermo+, ils sont conçus pour résister à des températures allant de — 25 °C à — 30 °C, selon le modèle. Sur la photo : Manteau Taïga-Héritage 50e, 850 $.

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE KANUK

    Voilà maintenant 50 ans que Kanuk dessine et fabrique des manteaux dans son atelier montréalais. Pour souligner cet anniversaire, l’entreprise lance la collection Héritage, une série de quatre manteaux en édition limitée, pour hommes et femmes, inspirés de ses styles iconiques. Avec leur coquille coupe-vent et l’isolant synthétique Thermo+, ils sont conçus pour résister à des températures allant de — 25 °C à — 30 °C, selon le modèle. Sur la photo : Manteau Taïga-Héritage 50e, 850 $.

  • Connu pour ses manteaux sobres et minimalistes, Quartz Co. lance la collection Forward, pour femmes et pour hommes, dont les pièces sont fabriquées d’environ 65 % de fibres recyclées. Avec ou sans fourrure, ils sont isolés, non pas de fibre d’asclépiade végétale, le matériau qui avait fait connaître la marque, mais en duvet de canard blanc canadien certifié provenant de fermes éthiques. Sur la photo : Manteau Ines, 875 $.

    PHOTO FOURNIE PAR QUARTZ CO.

    Connu pour ses manteaux sobres et minimalistes, Quartz Co. lance la collection Forward, pour femmes et pour hommes, dont les pièces sont fabriquées d’environ 65 % de fibres recyclées. Avec ou sans fourrure, ils sont isolés, non pas de fibre d’asclépiade végétale, le matériau qui avait fait connaître la marque, mais en duvet de canard blanc canadien certifié provenant de fermes éthiques. Sur la photo : Manteau Ines, 875 $.

  • Faits de laine vierge et dotés d’une doublure matelassée en thermolite, les manteaux d’hiver de la designer Isabelle Deslauriers chez Desloups se veulent à la fois chics et chauds (- 25 °C). Cette saison, ils se déclinent en jaune, rouge, bleu nordique ainsi que dans des teintes plus neutres comme le noir et le caramel. Il est possible de passer une commande spéciale en indiquant le modèle, la taille et la couleur de son choix. Sur la photo : Manteau « oversize » à double boutonnage, 750 $.

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET DE DESLOUPS

    Faits de laine vierge et dotés d’une doublure matelassée en thermolite, les manteaux d’hiver de la designer Isabelle Deslauriers chez Desloups se veulent à la fois chics et chauds (- 25 °C). Cette saison, ils se déclinent en jaune, rouge, bleu nordique ainsi que dans des teintes plus neutres comme le noir et le caramel. Il est possible de passer une commande spéciale en indiquant le modèle, la taille et la couleur de son choix. Sur la photo : Manteau « oversize » à double boutonnage, 750 $.

  • Pour la fin de l’automne ou les redoux de l’hiver, Odeyalo a conçu le Tousignant, un manteau trench en laine (non doublé). Offert en deux duos de couleurs : noir/anthracite et camel/beige, cette pièce, qui rappelle le peignoir, est dotée de deux grandes poches sur le devant, en plus d’une petite poche intérieure contrastée, et d’une ceinture réversible. Odeyalo est une marque de « slow fashion » qui mise sur le minimalisme et le confort. Sur la photo : Manteau Tousignant, fait sur commande, 520 $.

    PHOTO TIRÉE DU SITE INTERNET D’ODEYALO

    Pour la fin de l’automne ou les redoux de l’hiver, Odeyalo a conçu le Tousignant, un manteau trench en laine (non doublé). Offert en deux duos de couleurs : noir/anthracite et camel/beige, cette pièce, qui rappelle le peignoir, est dotée de deux grandes poches sur le devant, en plus d’une petite poche intérieure contrastée, et d’une ceinture réversible. Odeyalo est une marque de « slow fashion » qui mise sur le minimalisme et le confort. Sur la photo : Manteau Tousignant, fait sur commande, 520 $.

  • La marque de vêtements pour femmes Louve Design, établie à Victoriaville, fabrique de jolis manteaux d’automne en série limitée qui s’envolent toujours rapidement, dès leur mise en vente. L’une des nouveautés, le manteau à boutons Madelaine, est fait d’un canevas de coton avec une doublure de polar et de nylon. Parfait pour les fraîches journées d’automne. Sur la photo : Manteau Madelaine polar, 182,50 $.

    PHOTO EINMA, TIRÉE DU SITE INTERNET DE LOUVE DESIGN

    La marque de vêtements pour femmes Louve Design, établie à Victoriaville, fabrique de jolis manteaux d’automne en série limitée qui s’envolent toujours rapidement, dès leur mise en vente. L’une des nouveautés, le manteau à boutons Madelaine, est fait d’un canevas de coton avec une doublure de polar et de nylon. Parfait pour les fraîches journées d’automne. Sur la photo : Manteau Madelaine polar, 182,50 $.

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

> Consultez le site d’Audvik

> Consultez le site de Kanuk

> Consultez le site de Quartz Co.

> Consultez le site de Desloups

> Consultez le site d’Odeyalo

> Consultez le site de Louve Design

Ouverture : deux boutiques temporaires pour Noize

PHOTO FOURNIE PAR NOIZE

D’octobre à mars, Noize accueillera les clients dans deux boutiques temporaires, dont l’une au Centre Rockland, à Montréal.

La marque montréalaise Noize ouvre, pour la première fois, deux boutiques éphémères. Depuis quelques jours, il est possible d’aller essayer ses manteaux véganes au Centre Rockland, à Montréal, et au DIX30, à Brossard. Noize offre une grande sélection de parkas, de doudounes et de vestes en cuir végane, également en taille plus. Dans la composition de ses manteaux, l’entreprise utilise également le polyester fabriqué à partir de bouteilles de plastique recyclées. Ces boutiques temporaires devraient rester ouvertes jusqu’en mars prochain.

> Consultez le site de Noize