Né d’une erreur de manipulation, le modèle de chapeau Cropped Hat, par Camille Côté, est rapidement devenu son meilleur vendeur.

La Presse

« J’essayais de fabriquer un chapeau traditionnel, et ça ne fonctionnait pas. Un élastique traînait sur la table, j’ai coupé le chapeau et cousu l’élastique à l’arrière et… ça a donné quelque chose de magique ! », se souvient la chapelière.

PHOTO DOMINIC LACHANCE, FOURNIE PAR CAMILLE CÔTÉ

Né d’une erreur de manipulation, le Cropped Hat de Camille Côté est rapidement devenu un succès.

Pourquoi ce chapeau remporte-t-il autant de succès ? Parce qu’il s’adapte à tous les types de tête et de cheveux, qu’ils soient lisses, tressés, crépus, etc., une « lacune » importante dans l’univers de la chapellerie qui fait en sorte que les gens portent moins de chapeaux, croit Mme Côté. Au fil du temps, la créatrice a amélioré le « fit » de ce modèle 100 % laine et l’a doté d’un nouvel élastique noir où on peut lire « Cropped Hat » en lettres blanches.

Dès aujourd’hui et jusqu’au 15 décembre, Camille Côté accueille ceux qui voudraient essayer ce modèle, ou un autre de sa collection, à son atelier, avec livraison à votre domicile le jour même si achat.

3081, rue Ontario Est, local 555.

> Consultez la page de l’événement : https://www.facebook.com/events/435202897402280/