(Londres) L’iconique robe que la princesse Diana avait portée lors d’une danse avec l’acteur John Travolta à la Maison-Blanche a finalement été achetée mardi par une institution britannique, après ne pas avoir trouvé preneur la veille lors d’enchères.

Agence France-Presse

Estimée entre 250 000 et 350 000 livres (430 000 et 600 000 $), cette longue robe en velours bleu nuit et aux épaules dénudées a été vendue pour 220 000 livres (385 000 $).

« Le vendeur était ravi, car il espérait qu’elle resterait au Royaume-Uni », a déclaré la maison de vente londonienne Kerry Taylor, qui organisait les enchères, dans un communiqué, sans pour autant préciser l’identité de l’institution britannique qui a acquis le bien.

Lady Di avait porté cette longue robe bleu nuit du couturier anglais Victor Edelstein à l’occasion d’un dîner donné en 1985 par le président américain Ronald Reagan (1981-1989), en l’honneur du prince et de la princesse de Galles.

La robe avait été immortalisée sur des photos où Diana dansait avec John Travolta au rythme de You Should Be Dancing, du film Saturday Night Fever.

Elle n’avait pas trouvé preneur lundi lors des enchères, n’atteignant pas le prix minimum fixé à 200 000 livres (près de 350 000 $). Elle a alors été vendue de gré à gré.

En revanche, les prix de deux autres pièces appartenant à Lady Diana aussi vendues ce jour-là se sont envolés. Une robe en velours bleu, dessinée par Katherine Cusack en 1986, a été adjugée à 60 000 livres (105 000 $) (frais inclus, 71 000 euros ; 124 000 $), le double de son estimation maximale.

Une robe plus courte de Catherine Walker, dans un style marin, que la princesse « portait en privé » selon la maison de vente, s’est vendue à 35 000 livres (61 000 $), bien plus que son estimation de 6000 livres (10 500 $).

La princesse, son compagnon Dodi Al-Fayed et leur chauffeur Henri Paul sont morts le 31 août 1997 dans un accident de voiture dans un tunnel sous le pont de l’Alma, à Paris.