Ça a débuté avec des pyjamas et des tenues pour Noël, il y a de nombreuses années. Aujourd’hui, de plus en plus de familles portent des tenues assorties dans la vie de tous les jours (et sur Instagram !). Devant la hausse de la demande, petits et grands détaillants adaptent leur offre.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Si vous croisez Alexandra Dion et sa famille dans la rue, à l’épicerie ou en voyage, il est fort possible que tous, parents et enfants, portent des tenues assorties, sans être nécessairement identiques. Depuis la naissance de son premier enfant – elle en a trois – il y a six ans, Alexandra Dion voit à ce que ses vêtements se marient bien à ceux de sa fille. Avec l’arrivée des deux autres fillettes, c’est tout le clan maintenant, y compris le papa, qui forme un tout harmonieux. Elle partage souvent leurs tenues sur Instagram, mais assure que l’objectif de ces photos est avant tout de créer un album de famille. Elle achète la plupart des vêtements, en reçoit parfois, mais accepte rarement de collaborer avec des marques.

« J’aimais que mon enfant soit à la mode, affirme Alexandra Dion, qui travaille pour une boutique d’articles et de vêtements pour bébés. La meilleure façon que j’ai trouvée est de trouver, pour mon enfant, l’équivalent de ce que je porte. Ce n’est pas nécessairement pareil, mais ça matche toujours. Pour plusieurs, ça a l’air insignifiant, mais c’est quand même plus facile pour nous de repérer les enfants. » Et ça lui permet de gagner du temps.

Je travaille, j’ai trois enfants à habiller. C’est quasiment moins de stress, tout le monde pareil !

Alexandra Dion

PHOTO FOURNIE PAR OLD NAVY

La tendance d’habiller ses enfants comme soi-même prend de l’ampleur. Old Navy sait y répondre.

Depuis longtemps, des parents se sont affichés dans les mêmes tenues que leurs enfants. Mais la tendance, alimentée par Instagram, atteint un point tel que des détaillants comme Old Navy, H&M et Anthropologie ont augmenté cet été leur offre dans les catégories « Maman et moi » et « Papa et moi ». « Bien que nous ayons toujours offert aux familles la possibilité d’acheter des vêtements assortis, nous avons triplé notre offre dans la catégorie Mini-moi au cours des deux dernières années, indique Andres Dorronsoro, vice-président principal du marchandisage chez Old Navy. Cette décision est basée sur la demande de la clientèle. » Il précise que la demande est grande tant aux États-Unis qu’au Canada. « Chez Old Navy, nous voulons que la mode soit amusante et je ne peux penser à rien de plus amusant que des familles qui s’habillent ensemble avec des imprimés amusants », ajoute-t-il.

Jules & Nolan

PHOTO FOURNIE PAR JULES & NOLAN

Dans sa collection estivale, Jules & Nolan propose une camisole fleurie et des shorts en denim en duo mère-fille.

Il n’y a pas que les grandes marques qui surfent sur la vague. Au Québec, les marques pour enfants L&P Apparel, Headster et Jules & Nolan, notamment, offrent toutes une version pour adultes de leurs produits. D’abord une marque de vêtements pour bébés, Jules & Nolan fait désormais des duos son créneau. « On a débuté par les bébés, mais les mères étaient jalouses des vêtements de leur enfant ! », lance Léonie Roy-Ouellet, cofondatrice de la marque. La collection automnale de Jules & Nolan, qui sortira en septembre, sera en grande partie consacrée aux duos mère-fille et mère-fils. « Ce sera notre plus grosse collection jusqu’à présent, note Sara-Pier Comeau, l’autre cofondatrice. On n’a jamais eu autant de duos, jamais eu autant d’items. C’est ce qui se vend le plus, alors c’est là-dedans qu’on s’est laissé aller. »

Si la tendance gagne de plus en plus d’adeptes, elle compte aussi son lot de détracteurs. Certains la trouvent quétaine, d’autres estiment qu’elle brime les enfants dans leur individualité. « Il y a des gens qui me disent de les laisser s’exprimer en portant ce qui leur tente, affirme Alexandra Dion. Le jour où elles vont me dire : “Je ne veux pas mettre ça”, elles mettront autre chose, ça ne me dérange pas. Ce n’est pas une obligation. Mais présentement, c’est notre dynamique familiale et c’est plus facile comme ça. Je ne pense pas que je les brime dans leur personnalité. »

Nombre de publications sur Instagram portant le mot-clic #matchingoutfits : plus de 737 000