Sarah-Jeanne Labrosse s’associe avec la marque montréalaise Frank and Oak le temps d’une collection capsule baptisée La Coupe.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Lancée cette semaine, la collection comprend 13 pièces, dont un débardeur à dos nageur, un short ample, une robe polo et un anorak.

Celle qui dit avoir eu carte blanche pour la création de sa collection a décidé d’opter pour un look rétro et sportif, qu’elle affectionne particulièrement, et elle s’est inspirée de son passé de joueuse de tennis – elle était classée 10e au Canada à l’âge de 14 ans.

PHOTO FOURNIE PAR FRANK AND OAK

La robe polo est l’une des pièces les plus directement inspirée du parcours de Sarah-Jeanne Labrosse dans le monde du tennis.

« J’ai été impliquée dans toutes les étapes de création, de l’idéation aux choix des matériaux, en passant par le fit de chacune des pièces », a précisé Sarah-Jeanne Labrosse par communiqué.

Elle a voulu créer des vêtements flexibles, autant dans les coupes que dans les possibilités d’agencement.

PHOTO FOURNIE PAR FRANK AND OAK

L’anorak, en tissu recyclé, est l’une des pièces maîtresses de la collection.

La comédienne, qui dit avoir délaissé la mode jetable (fast fashion), a souligné l’éthique de travail de Frank and Oak et son souci de l’environnement.

Vendues entre 44,50 $ et 149 $, les pièces de la collection sont fabriquées, en partie, de matériaux recyclés, soit du nylon et du polyester fait à partir de bouteilles de plastique.

Consultez le site de Frank and Oak : https://www.frankandoak.com/fr/women/featured/lacoupeparsarahjeannelabrosse