Trois suggestions de jeux pour traverser le confinement en solo, en duo ou en famille.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

À deux ou en solo : Dinoblivion

Le Québécois Jean-François Gauthier a entièrement imaginé, illustré et édité ce jeu. Un exploit dont il peut être fier puisqu’en plus d’être bien conçu, Dinoblivion est fichtrement intelligent. En effet, ce jeu puise dans plusieurs mécaniques (gestion de ressources, gestion des cartes, hasard, stratégie…) pour diversifier les chemins vers la victoire. Ici, le ou les joueurs (le jeu est tout aussi emballant en solo qu’un duel) font partie d’une tribu primitive vivant à l’ère des dinosaures. Pour survivre, ils doivent capturer ces pas toujours sympathiques dinos et s’emparer de leurs œufs. Comment ? En chassant, en domptant des petits dinosaures, en se faisant des amis chasseurs… Un jeu qu’on met un peu de temps à maîtriser, mais qui, lorsque toutes les subtilités sont intégrées, permet de multiplier les parties presque à l’infini. Une belle découverte !

Nombre de joueurs : 1 ou 2 joueurs

Âge : 12 ans et plus

Durée : 45 minutes

Auteur : Jean-François Gauthier

Éditeur : Goblivion

Prix : 40 $

En famille : Bank Attack

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Bank Attack, de Mégableu France

On prend ici le rôle de braqueurs de banque, avec l’objectif de s’emparer de 50 millions de dollars et d’une douzaine de lingots d’or. Un tel coup nécessite rapidité, précision et concentration, et c’est exactement ce sur quoi mise ce jeu électronique collaboratif tout simple. Les joueurs doivent écouter à la lettre les directives du « boss », dont la voix sort du coffre-fort placé au centre de la table. Après un premier braquage réussi, on passe au niveau suivant, il y en a six en tout. Dès le troisième niveau, il faut être vraiment vif et attentif, sans quoi on se fait coincer par la police. On doit d’abord s’habituer à la prononciation très franco-française du « boss », qui compte notamment sur son « hacker » et son « money man » pour réussir son grand coup.

« C’était vraiment stressant, je me suis vraiment senti dans la peau d’un vrai voleur », a dit notre plus jeune testeur après la partie. « Il faut rester bien concentré, et ce n’est surtout pas le genre de jeu fait pour se relaxer ! a soutenu de son côté la mère du jeune apprenti braqueur. Mais c’est un jeu différent et le fait qu’il soit électronique vient un peu jouer sur le terrain des jeux vidéo, ce qui n’est pas une mauvaise chose. »

Nombre de joueurs : de 2 à 4

Âge : 7 ans et plus

Durée : de 3 à 6 minutes selon le niveau

Auteurs : Rob Daviau, Bob Driscoll et Don Ullman

Éditeur : Mégableu France

Prix : 29,99 $

Suggestion du pro : Wingspan

PHOTO FOURNIE PAR MATAGOT

Wingspan, de Stonemaier Games

Comme beaucoup d’autres boutiques qui traversent tant bien que mal la pandémie, le bistro-pub ludique L’Adversaire, ouvert dans Hochelaga-Maisonneuve depuis 2018, s’est rabattu sur la location de jeux et la vente sur rendez-vous — on offre même un service de livraison. L’un des jeux que nous a recommandés le copropriétaire Germain Nolet est justement plus facile à obtenir en location tellement il est populaire depuis sa sortie. Wingspan trône en effet depuis plusieurs mois au sommet du palmarès des jeux familiaux selon BoardGameGeek.

« Wingspan est un jeu de type engine builder, c’est-à-dire que l’on doit mettre en place une stratégie de rendement de production, mais la particularité ici est que l’on compte sur des oiseaux et leurs aptitudes pour augmenter nos façons de gagner. C’est un jeu moderne et facile à comprendre, la mécanique est bien indiquée sur chacune des cartes, inutile de retourner sans cesse au livre de règles. La présentation est par ailleurs magnifique, avec des cartes aux illustrations représentatives des différents oiseaux d’Amérique du Nord et des accessoires aux textures impeccables, ce qui donne le goût d’y jouer encore plus souvent. Enfin, la variété d’objectifs et la quantité d’oiseaux font qu’on peut jouer à ce jeu indéfiniment ou presque. »

Nombre de joueurs : 1 à 5

Âge : 10 ans et plus

Durée : 40 à 70 minutes

Auteure : Elizabeth Hargrave

Éditeur : Stonemaier Games/Matagot

Prix : 79,99 $