Parce qu’elle a aimé la chasse aux arcs-en-ciel, le printemps dernier, et parce que les façons de célébrer Noël seront limitées cette année, l’illustratrice Estelle Bachelard s’est entourée de collègues illustratrices pour lancer un mouvement amusant : la chasse aux lutins.

Catherine Handfield Catherine Handfield
La Presse

Depuis vendredi, des illustrations de lutins plus chouettes les unes que les autres sont offertes gratuitement sur le groupe Facebook Chasse aux lutins.

Il suffit de les imprimer, de les colorier et de les coller aux fenêtres, pour le plaisir des passants et des chasseurs de lutins !

  • Kate et Alex (sur la photo) et leur sœur Charlie, de Québec, sont visiblement fiers de leurs créations.

    PHOTO FOURNIE PAR CORINNE BERNIER ST-PIERRE

    Kate et Alex (sur la photo) et leur sœur Charlie, de Québec, sont visiblement fiers de leurs créations.

  • Les enfants de l’illustratrice Bach, Léonard et Lisa, ont opté pour un style épuré avec l’aide de maman.

    PHOTO FOURNIE PAR ESTELLE BACHELARD

    Les enfants de l’illustratrice Bach, Léonard et Lisa, ont opté pour un style épuré avec l’aide de maman.

  • Rosalie, 7 ans, et sa sœur Léonie, 4 ans, de Deux-Montagnes, ont été particulièrement productives.

    PHOTO FOURNIE PAR MARIE-LYNE DUFOUR

    Rosalie, 7 ans, et sa sœur Léonie, 4 ans, de Deux-Montagnes, ont été particulièrement productives.

  • Voici les œuvres de Cassia-Mae, 11 ans, Edrick, 10 ans, et Angie, 6 ans, de Granby.

    PHOTO FOURNIE PAR MELISSA WILCOX

    Voici les œuvres de Cassia-Mae, 11 ans, Edrick, 10 ans, et Angie, 6 ans, de Granby.

  • Léa, 4 ans, et Éloïse, 5 ans, deux sœurs de Montréal, aiment de toute évidence beaucoup colorier.

    PHOTO FOURNIE PAR CHLOÉ BAILLARGEON

    Léa, 4 ans, et Éloïse, 5 ans, deux sœurs de Montréal, aiment de toute évidence beaucoup colorier.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Estelle Bachelard — connue sous le nom de Bach — s’est inspirée de la Grande chasse aux lutins, une activité qui a cours présentement dans le quartier Limoilou, à Québec, avec l’intention de propager le concept à la grandeur du Québec.

« Le but, c’est d’en mettre partout ! », résume la mère de deux jeunes enfants.

Téléchargez les illustrations à colorier