Dans son appartement de Saint-Zotique, une petite municipalité située à l’ouest de Montréal, Oreo n’a pas conscience de son succès. Depuis qu’une vidéo le montrant bébé a conquis le cœur des amateurs de chats, il est devenu une vedette de l'internet dont l’influence est désormais monétisée. Parcours d’une étoile féline à l’ère du numérique.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Sur les réseaux sociaux, on le voit tomber en bas d’une table, jouer au magicien et conspirer pour dominer le monde. Mais c’est sa capacité à sauter comme un kangourou qui l’a rendu célèbre, une vidéo d’abord partagée par sa maîtresse Tina Modugno sur Vine, qui réapparaît sporadiquement sur les réseaux sociaux et est même devenue un gif animé.

PHOTO FOURNIE PAR TINA MODUGNO

Cette photo d’Oreo bébé a été la première à être largement partagée sur les réseaux sociaux.

Tout a véritablement commencé en 2013 lorsque Tina Modugno a créé une page Facebook pour partager des photos de son nouveau chaton avec ses neveux. L’une de ces photos a été relayée sur une page populaire qui produit du contenu félin. Le lendemain, le chaton avait 6000 nouveaux abonnés. Même engouement sur Tumblr, où Tina Modugno a partagé la photo d’Oreo sur son compte. « Je me suis dit : OK, les gens aiment mon chat, mais je n’avais pas l’intention de lancer une entreprise avec ça ! », lance celle qui est illustratrice de livres pour enfants. Au début, elle le faisait pour le plaisir et pour occuper les périodes creuses qui parsèment parfois la vie de travailleuse autonome. L’an dernier, elle a pu tirer des activités d’Oreo un revenu d’environ 25 000 $.

Bien qu’il soit présent sur diverses plateformes comme Facebook, Instagram et YouTube, c’est sur Tik Tok (1,9 million d’abonnés), Likee (1,3 million d’abonnés) et Tumblr (chiffres non disponibles) qu’il rejoint le plus d’admirateurs. À ce jour, il est l’un des chats les plus suivis sur ces plateformes.

Les jeunes aiment Oreo. Bien que Tik Tok et Likee soient respectivement cotées 12 ans et plus et 17 ans et plus sur l’App Store, de nombreux enfants utilisent ces applications qui permettent de créer des vidéos en utilisant de la musique et des effets spéciaux. Certains l’aiment tellement qu’ils lui envoient des cadeaux en argent virtuel. En effet, lorsqu’un créateur de contenu diffuse en direct sur Tik Tok, les utilisateurs peuvent lui envoyer des cadeaux sous forme d’icônes qui coûtent entre 7 cents et 69,99 $. Environ la moitié de cette somme est ensuite remise au créateur. Des cadeaux qui rendent Tina Modugno mal à l’aise. « Je ne veux pas prendre l’argent des petits enfants, alors je ne mets pas l’accent là-dessus. Je préfère mettre mes efforts sur les vidéos qui déboucheront sur des collaborations avec des entreprises. »

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

L’an dernier, Tina Modugno a pu tirer des activités d’Oreo un revenu d’environ 25 000 $.

Un chat influenceur

La propriétaire d’Oreo a un contrat avec Likee qui la paie en échange de la réalisation de 10 vidéos par mois. Selon leur complexité et l’humeur du principal intéressé, certaines vidéos prennent une journée à réaliser. Elles sont pour la plupart en anglais, la langue maternelle de Mme Modugno.

À l’instar des influenceurs, Oreo est souvent pressenti pour promouvoir des produits comme de la nourriture pour chats, des jouets, des boîtes de cadeaux, une litière autonettoyante et même UPS !

Je ne vais jamais faire une pub sans recevoir le produit. Je veux être honnête avec mes abonnés et je veux être sûre que ce soit un bon produit.

Tina Modugno

Oreo possède aussi sa gamme de produits dérivés distribuée par l’entremise du site Society 6 et quelques livres pour enfants à son effigie, que Tina Modugno a elle-même édités. Il donne même parfois des conférences dans les écoles parce que lui aussi est victime d’intimidation en ligne. Un chat intimidé ? « C’est incroyable, dit Mme Modugno. On reçoit des commentaires comme “Tue ton chat”, “Tire-lui une balle dans la tête”, “Ton chat est stupide”, “Il est laid” ou “Meurs, Oreo”. Ce sont des enfants qui ont probablement des problèmes eux-mêmes et c’est leur façon d’avoir l’attention. »

Tina Modugno se défend bien de contraindre Oreo à jouer les acteurs. « On a du fun ensemble. Il reçoit des gâteries pendant qu’on filme, on joue. Je passe beaucoup de temps avec lui, alors il aime ça. Quand il n’a pas envie, on arrête. »

Justement, Oreo a moins le cœur aux tournages ces derniers temps. Il y a quelques mois, il a commencé à faire des crises d’épilepsie, dont les causes demeurent inconnues. Les médicaments qu’il doit prendre pour contrôler ses crises le rendent maussade. C’est pour cette raison qu’il a été moins présent récemment, laissant plus de place à son jeune frère Pudding. Ses admirateurs réclament son retour, mais sa maîtresse ne veut pas le brusquer. « C’est un risque que tu prends en travaillant avec un animal, observe-t-elle. Ils ne vivront pas aussi vieux qu’un humain. »

>> Consultez la chaîne YouTube de l'Oreo Cat
>> Consultez le compte Tik Tok de l'Oreo Cat