Ils ronronnent plus gravement lorsqu'ils ont faim. Et miaulent différemment selon que leur maître est heureux ou triste. On apprend aujourd'hui que les chats reconnaissent également leur nom.

Mis à jour le 4 avr. 2019
MATHIEU PERREAULT
MATHIEU PERREAULT LA PRESSE

«On sait depuis longtemps que les chiens reconnaissent leur nom», explique l'auteure de la nouvelle étude, Atsuko Saito, psychologue à l'Université Sophia à Tokyo, qui est l'auteure principale de l'étude publiée aujourd'hui dans la revue Scientific Reports. «Ils peuvent même apprendre des centaines de mots avec un dressage intensif. Mais personne n'avait jamais réussi à prouver cela avec des chats, parce qu'on ne peut dresser un chat comme un chien. Alors vérifier qu'il reconnaît son nom est plus compliqué au niveau expérimental. On étudie les instincts de l'animal.»

 

Les chercheurs nippons ont visité des familles où habitaient un nombre variable de chats, ainsi qu'un café où vivent des chats (cat coffee shop). Ils ont tout d'abord prononcé à répétition quatre mots neutres, jusqu'à ce que les chats n'y portent plus attention, pour les déshabituer de la nouveauté de ces mots. Ensuite, ils ont appelé les chats par leur nom. À chaque fois, un mouvement caractéristique de la tête et des oreilles a eu lieu, mouvement qui ne se produisait pas quand les mots neutres étaient prononcés.

Quelle est la prochaine étape? «On veut voir si les chats reconnaissent les noms des autres chats qui vivent avec eux, dit Mme Saito. On a eu des expériences avec des maisons où vivaient plusieurs chats qui nous ont donné des idées d'approches permettant de vérifier ce point, mais ça reste à vérifier si elles vont donner les résultats escomptés.»