Pour reprendre notre souffle, faire le plein d’énergie ou encore nous offrir un moment de réflexion, voici la rubrique... qui fait du bien !

Publié le 20 mars 2021

Des couleurs pour le printemps

La nouvelle collection de la chouette entreprise Lili Graffiti, qui se spécialise en produits de papeterie en tout genre, appelle le printemps avec une explosion de couleurs et une bonne dose d’optimiste. Laissez-vous inspirer par les teintes vibrantes et douces déclinées autour de trois axes : le bien-être, les voyages et un petit chat nommé Tokyo, qui apparaît dans plusieurs créations. L’artiste Marie-Laure Plano propose aussi des illustrations sous le signe de la diversité, inspirées par le mouvement Black Lives Matter. La collection comprend notamment des cartes de souhaits, une carte ensemencée, des affiches, des cahiers, un bloc-note et un planificateur hebdomadaire de repas, avec liste d’épicerie détachable.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

  • À chacun son masque, texte et illustrations de Marla Lesage, traduction d’Olivier Bilodeau, éditions Québec Amérique

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    À chacun son masque, texte et illustrations de Marla Lesage, traduction d’Olivier Bilodeau, éditions Québec Amérique

  • Extrait d'À chacun son masque, texte et illustrations de Marla Lesage, traduction d’Olivier Bilodeau, éditions Québec Amérique

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Extrait d'À chacun son masque, texte et illustrations de Marla Lesage, traduction d’Olivier Bilodeau, éditions Québec Amérique

1/2
  •  
  •  

Livre jeunesse : plein de raisons de porter un masque

Les graffiteurs portent des masques pour se protéger des vapeurs toxiques de la peinture. Les pilotes de haute voltige enfilent des masques pour respirer. Les comédiens arborent des masques pour se transformer. Quant aux soudeurs, ils enfilent des masques pour protéger leur visage. En ces temps où le port du masque est requis – et pas toujours agréable –, il est bon de se rappeler qu’ils sont utiles dans différentes situations. Cet album de l’infirmière Marla Lesage, du Nouveau-Brunswick, le fait avec intelligence.

— Marie Allard, La Presse

À chacun son masque
Texte et illustrations de Marla Lesage
Traduction d’Olivier Bilodeau
Éditions Québec Amérique
Dès 3 ans

PHOTO FOURNIE PAR MALALILAS

L’entreprise montréalaise Malalilas propose une foule d’accessoires pour se construire un espace de méditation à la maison.

Un espace de méditation à soi

Malalilas est une jeune entreprise montréalaise cofondée par Rachel Laplante, qui réunit sur sa boutique en ligne tout ce qu’il faut pour se créer un espace propice à la méditation à la maison, avec comme but avoué de démocratiser cette pratique. La plupart des accessoires sont fabriqués localement. L’entreprise propose des produits maison, comme des coussins de méditation, ou encore pour les yeux et le cou, faits à la main à Montréal, de l’encens et de la sauge à brûler par Merlin, marque de Québec, les chandelles cristaux de la marque montréalaise Les Citadines, les diffuseurs et les huiles essentielles de Vivia Aromathérapie ou encore des pierres et des cristaux commercialisés par Terra Rock. Les différents outils de méditation nommés malas, au design signé par Malalilas, sont faits à la main à Shanwei, dans l’atelier de malas de Lin Han, partenaire asiatique minutieusement choisie. Sur la boutique en ligne, différentes collections (Amour, Sommeil & calme, Bonheur, Concentration…) permettent de choisir les différents accessoires selon ses intentions.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse