Chaque semaine, notre reporter Judith Lachapelle sort ses crayons pour raconter l’histoire des gens qui croisent sa route et acceptent de lui confier un petit bout des pensées qui les habitent à ce moment précis.

Judith Lachapelle Judith Lachapelle
La Presse

DESSIN DE JUDITH LACHAPELLE, LA PRESSE

Elle a toujours su qu’elle était lesbienne, et l’assumer publiquement est sa grande fierté. « Mais je l’ai longtemps caché en sortant avec des gars que je n’aimais pas. C’était pas nice... »

DESSIN DE JUDITH LACHAPELLE, LA PRESSE

Les préjugés homophobes, elle les a subis. « Ma mère a peur que je devienne un gars... Je n’ai rien contre les trans, mais je me sens bien comme femme. Même si je m’habille comme un gars. »

DESSIN DE JUDITH LACHAPELLE, LA PRESSE

Pour sa copine aussi, s’assumer devant sa famille a été difficile. « Sa mère n’était pas prête à l’idée que sa fille sorte avec une autre fille. J’avais peur, au début, de la rencontrer. Mais finalement, c’est une bonne personne. »