Pour reprendre notre souffle, faire le plein d’énergie ou encore nous offrir un moment de réflexion, voici la rubrique… qui fait du bien !

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Pour la maison : allumer l’automne

La marque montréalaise Soja & Co. a lancé fin septembre une nouvelle collection de ses bougies artisanales, faites à la main à Montréal à partir d’ingrédients naturels de qualité comme la cire de soja (provenant de fèves de soja sans OGM cultivées aux États-Unis), une mèche de coton (ou, nouveauté pour quelques fragrances, en bois, pour un doux crépitement) et des parfums végétaux, le tout dans de jolis contenants en verre réutilisables. On retrouve parmi les nouveautés des effluves enveloppants et épicés, de quoi humer les plaisirs de l’automne à plein nez dans le confort de sa maison douillette : pomme + citrouille épicée nous plonge dans la saison des récoltes, écorce de pin + cèdre ravive des souvenirs de marche en forêt, citrouille + tabac réchauffe et enveloppe avec ses parfums conviant aussi la vanille et l’orange, alors que bergamote + algues de mer nous transporte sur le bord de l’océan. Les chandelles sont offertes en plusieurs formats, en ligne et dans les points de vente.

> Consultez le site de Soja & Co.

Livre : un phare pour les nouvelles mamans

PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Comment on fait les mamans ?, de Stéphanie Deslauriers

Si on sait depuis longtemps comment on fait les bébés, les mamans en devenir aimeraient bien avoir un mode d’emploi sur la façon dont on les fabrique, ces mamans. Alors, on avance à tâtons, on doute, on se compare, on se remet en question, on juge et on se laisse juger. Mère d’une fillette de 2 ans, la psychoéducatrice et autrice Stéphanie Deslauriers l’avoue d’entrée de jeu : la première année de maternité a été vraiment difficile pour elle. Il faut dire qu’elle a eu une mononucléose, suivie d’une commotion cérébrale, tout ça à l’intérieur de cette année cruciale, mais ce ne fut pas sa seule difficulté. Constatant qu’il existe peu de livres sur le vécu des mamans, elle a décidé d’y remédier. Bien qu’on y retrouve sa touche de psychoéducatrice, Comment on fait les mamans ? se veut surtout le témoignage bienveillant d’une mère à d’autres. Elle parle du lien d’attachement avec son enfant qui n’est pas toujours instantané, du sommeil et de l’absence de sommeil, d’allaitement (ou pas), des conseils non sollicités, de la vie de couple mise à mal, de l’entrée à la garderie et du retour au travail. Mais jamais de façon théorique et avec beaucoup de franchise et de vécu. On y retrouve l’approche déculpabilisante mise de l’avant dans Le bonheur d’être un parent imparfait, son guide précédent. En s’intéressant cette fois à la première année avec bébé, cet ouvrage s’adresse aux nouvelles mamans et à celles en devenir.

Comment on fait les mamans ?, de Stéphanie Deslauriers. Guy Saint-Jean Éditeur. 160 pages.

Famille : des idées de fée pour répandre la magie

IMAGE TIRÉE DE LA VIDÉO

Patsy Van Roost a préparé sept capsules vidéo destinées aux enfants.

L’artiste montréalaise Patsy Van Roost, qui a égayé le premier confinement en faisant parler les balcons, continue d’insuffler de la bienveillance, cette fois dans une série d’ateliers destinés aux enfants. Baptisée Empatsy, cette série de sept capsules vidéo incite les enfants à poser de petits gestes qui font du bien et à répandre la magie autour d’eux, avec des bricolages à offrir tout simples. Celle qu’on surnomme la Fée urbaine propose ainsi d’envoyer par la poste, à une personne qu’on aime, un mot qui représente ce dont elle a le plus besoin, de créer un mobile à offrir à un ami ou une banderole à message, et de rendre un hommage à ses voisins. Les capsules sont offertes sur Bayam, l’application de Bayard Jeunesse sur ordinateur, tablette et téléphone intelligent (version d’essai gratuite).

Visionnez le premier atelier

Consultez le site de Bayam

Littérature jeunesse : faire ce qui compte vraiment

IMAGE FOURNIE PAR LES ÉDITIONS ALICE JEUNESSE

La liste – Pour garder son cœur d’enfant même quand on sera grands, de Mylen Vigneault et Maud Roegiers

Presque tous les dimanches, Mia rend visite à son papi. Un jour, il lui donne une liste de choses à faire avant de se croire trop grande pour ces bêtises. Ça va de « Danser sous la pluie » à « Dévaler une colline en roulant sur le côté », sans oublier « Écrire une lettre à une personne qui t’inspire ». Mia grandit et se souvient toujours de son papi qui lui disait : « Respire, ma choupinette », quand ça n’allait pas trop. Joli et émouvant, cet album sur l’expérimentation et la transmission est précieux en ces temps difficiles.

La liste – Pour garder son cœur d’enfant même quand on sera grands. Texte de Mylen Vigneault. Illustrations de Maud Roegiers. Éditions Alice jeunesse. Dès 5 ans.