Outrée de voir son défunt père instrumentalisé par le clan Trump, la fille de Robin Williams, Zelda, a riposté sur les réseaux sociaux.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Après que le fils du président des États-Unis, Eric Trump, eut publié la vidéo d’un numéro dans lequel l’acteur et humoriste se moque de Joe Biden, qu’il décrit comme un vieil oncle « qui prend un nouveau médicament avec le mauvais dosage », elle l’a invité à revoir ce que son père disait de Donald Trump lui-même.

En 2012, le comique s’était en effet moqué du magnat de l’immobilier, qu’il qualifiait d’homme « effrayant » qui joue au Monopoly avec de vrais immeubles et qui est capable de dire de sa fille qu’elle est attirante, chose qui serait jugée déplacée même en Arkansas, symbole du crétinisme dans le sketch.

Zelda Williams a rappelé au clan Trump que « les morts ne peuvent pas voter, mais les vivants, oui ».