(Londres) Les supermarchés pris d’assaut au Royaume-Uni à cause de l’épidémie de coronavirus commencent à mettre en place des créneaux pour les plus vulnérables à l’instar de Sainsbury’s et Iceland.

Agence France-Presse

La chaîne Sainsbury’s va réserver jeudi l’accès de tous ses magasins pendant leur première heure d’ouverture aux personnes de plus de 70 ans, aux femmes enceintes et aux personnes vulnérables, a indiqué son directeur général. Elle va aussi prolonger ses horaires d’ouverture d’une heure pour l’ensemble des clients.

Les magasins de produits surgelés Iceland ont également lancé des horaires réservés pour les personnes âgées et vulnérables tout comme la chaîne Booths présente dans le nord de l’Angleterre.

Les étagères de pâtes, riz et autres denrées de base stockables, de même que le papier de toilette, les essuie-tout, gels désinfectants et savons ont été dévalisés dans la majorité des supermarchés au Royaume-Uni et ailleurs. Les créneaux de livraison en ligne ne sont plus disponibles avant trois ou quatre semaines au mieux dans la plupart des chaînes de magasins.

En réaction, Sainsbury’s va aussi donner un accès prioritaire aux livraisons à domicile pour les personnes âgées, handicapées, femmes enceintes et autres profils vulnérables.

La chaîne va également fermer ses cafés, comptoirs de poisson ou viande à la coupe pour donner plus de place aux étalages de biens essentiels. Les plus demandés comme les pâtes, riz, lait en briques ou papier de toilette vont être rationnés à deux maximum par client. Le géant de la distribution britannique Tesco a déjà pris des mesures similaires.

« Nous avons encore assez de nourriture pour tout le monde si nous achetons juste ce dont nous avons besoin », a insisté Mike Coupe, patron de Sainsury’s.

Hors de la capitale, la situation était pire avec même les fruits et légumes commençant à manquer. Dans le Dorset, au sud-ouest de l’Angleterre, un boulanger qui vend de gros sacs de farines était en rupture de stock.

Le ministre des Transports britannique Grant Shapps a autorisé un assouplissement des règles d’heures de conduite des chauffeurs de camion jusqu’au 16 avril pour permettre d’accélérer les livraisons de biens de première nécessité « vers les centres de distributions ».

La chaîne Morrisons a par ailleurs annoncé mardi recruter 3500 personnes pour faire face à l’envolée de la demande de livraisons à domicile.