(Chengdu) On connaissait les bars à chats, où les clients peuvent déguster leur cappuccino en caressant un félin. En Chine, un établissement a décidé de décliner le concept avec… des canards, photographiés dans tous les coins.

Agence France-Presse

Le café Hey ! We go situé dans le centre de Chengdu s’ajoute à la longue liste des cafés à animaux dans le pays, très prisés des jeunes Chinois hyperconnectés aux réseaux sociaux.

Les quatre canards, tous issus d’une même race originaire d’Europe, coûtent à la vente quelque 10 000 yuans (1900 $) par spécimen.

Mais les attractions vedettes du café ne sont pas à vendre, et se dandinent de table en table pour le plus grand plaisir des clients.

Pour 78 yuans (15 $), ils peuvent passer jusqu’à 90 minutes avec les palmipèdes, imperturbables devant la nuée de téléphones prêts à réaliser photos ou égoportraits avec la bouche en forme de bec de canard.

« Ils sont vraiment amusants et très obéissants », déclare à l’AFP BBQ Suen, une cliente. Cette étudiante explique être venue visiter le café dès qu’elle en a entendu parler sur l’internet.

C’est Luo Yaochi, un jeune homme de 26 ans, qui a ouvert le café avec trois acolytes. L’idée a germé récemment dans son esprit lorsqu’il a commencé à élever son propre canard de compagnie.

« Tout le monde aime les canards, » déclare-t-il à l’AFP.

Mais les visiteurs peuvent désormais aussi caresser et jouer avec les nouveaux pensionnaires du café : deux adorables cochons miniature, installés dans un mini-chariot rose bonbon.