• Accueil > 
  • Société 
  • > Parlons Slow Living : une invitation à revoir ses habitudes de consommation 
Source ID:a96da6af2ae33e8eb3043c77b6a87dd3; App Source:StoryBuilder

Parlons Slow Living : une invitation à revoir ses habitudes de consommation

Lors de sa première édition l'an dernier, l'événement... (PHOTO FOURNIE PAR RUSSELL AND RAW)

Agrandir

Lors de sa première édition l'an dernier, l'événement était intitulé Parlons Slow Fashion et était consacré exclusivement à la mode.

PHOTO FOURNIE PAR RUSSELL AND RAW

Le slow living est un mode de vie axé sur la lenteur, mais aussi sur une consommation écoresponsable et locale. À la fois lieu de discussion et marché de designers, l'événement Parlons Slow Living, qui se tiendra jeudi soir à Montréal, sera l'occasion de réfléchir à ses habitudes de consommation.

« Le slow living, c'est de se rendre compte qu'il y a beaucoup de ce qu'on consomme qui n'est pas produit de façon éthique ni écoresponsable, que ce soit des objets ou des vêtements », explique Leah Legault, coorganisatrice de l'événement et cofondatrice du magazine biannuel Bienséance, consacré au slow fashion (ou mode responsable). Dans les expressions slow living et slow fashion, slow est aussi un acronyme pour sustainable (durable), local, organic (biologique) et whole (entier, sans transformation).

Créé l'an dernier sous le nom de Parlons Slow Fashion, l'événement embrasse un peu plus large cette année, bien qu'une part importante des exposants demeure issue du milieu de la mode. Deux mini-conférences seront présentées : l'une sur l'entrepreneuriat écoresponsable et l'autre sur les façons de se vêtir de façon plus respectueuse de l'environnement, notamment avec Alexandra Graveline, qui a passé une année sans acheter de vêtements neufs.

Des vêtements durables

« On va expliquer comment se créer une garde-robe capsule où on choisit des vêtements qu'on sait qu'on va porter pendant longtemps et qu'on va porter plusieurs fois, en s'assurant qu'ils sont de bonne qualité et qu'ils vont durer, souligne Leah Legault. On va aussi parler du greenwashing. »

« Il faut faire attention aux marques qui font la promotion de l'écoresponsabilité, mais qui ne sont pas vraiment écoresponsables. On voit ça souvent dans le fast fashion », mentionne-t-elle.

« Ils vont faire exprès de changer la couleur de leur étiquette. Ils utilisent du coton qui est présenté comme écoresponsable, mais qui n'est pas du coton biologique », ajoute Mme Legault.

Parlons Slow Living réunira une vingtaine de marques montréalaises qui proposent des produits majoritairement fabriqués localement, à partir de matières qui ont un impact moins grand sur l'environnement, comme le coton biologique et le Tencel. Derrière l'événement se trouvent les fondatrices du magazine Bienséance, mais aussi les créateurs de Montréal B-Board, une entreprise qui fabrique des planches d'équilibre en bois recyclé, et de Bon magasinage, une plateforme de revente de vêtements usagés entre particuliers qui proposera une sélection de pièces lors de la soirée.

L'évènement Parlons Slow Living aura lieu le 16 mai, de 18 h à 22 h, au Decade Building, 6551, avenue Durocher, Outremont. Les billets sont en vente au coût de 10 $.




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer