C’est le Jour de la Terre! Notre sélection de nouvelles inspirantes pour quiconque cherche à réduire son empreinte écologique.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

PHOTO FOURNIE PAR CARRÉ ZÉRO DÉCHET

La chaîne Carré Zéro Déchet ouvrira ses deux premières boutiques aujourd'hui.

Une nouvelle chaîne d’ici pour le zéro déchet

En ce Jour de la Terre, Nathalie Poirier et Estelle Morin, copropriétaires des boutiques de maternité Mère Hélène, frappent un grand coup en lançant officiellement leur nouveau concept de chaîne de boutiques écologiques, Carré Zéro Déchet. Deux premières adresses, à Montréal, sur la rue Beaubien Est, et à Trois-Rivières, au centre commercial Les Rivières, ouvriront simultanément leurs portes aujourd’hui. On pourra s’y procurer plusieurs accessoires et produits durables pensés pour réduire l’empreinte écologique et emprunter la voie du zéro déchet. Une façon pour les entrepreneures de démocratiser l’accès à ce type de produits – ceux pour la cuisine et les lunchs, mais aussi pour l’hygiène personnelle, bébés et mamans – puisque, à terme, elles comptent ouvrir plusieurs boutiques à travers le Québec, dont une troisième, aux Galeries de la Capitale, à Québec, d’ici le 1er juin, en plus de la boutique virtuelle pour des commandes en ligne, déjà accessible.

> Consultez le site de la boutique

PHOTO FOURNIE PAR ATTITUDE

Attitude vient de lancer un concept de vrac à emporter pour plusieurs de ses produits ménagers et corporels.

Du vrac chez soi

De plus en plus de commerces à vocation zéro déchet offrent de remplir en vrac ses produits nettoyants et corporels. L’entreprise québécoise Attitude fait les choses un peu différemment en proposant aux consommateurs du vrac à emporter à la maison. Le concept: un grand format de 4 litres dans une boîte de recharge en carton, doublée d’un sac à robinet sans BPA, le tout 100% recyclable, qui permet de remplir les bouteilles vides de nettoyant, liquide à vaisselle, shampoing ou savon à main. Distribuées dans plus de 1000 points de vente au Québec, ces recharges permettraient de diminuer d’environ 85% l’utilisation de plastique que des bouteilles équivalentes, estime Attitude.

> Consultez le site d'Attitude

PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM

L'entreprise canadienne Pela Case offre des étuis pour téléphone portable entièrement biodégradables.

Des étuis de téléphone biodégradables

Lorsqu’il est question de réduire sa consommation de plastique, chaque petit geste compte. C’est l’idée derrière l’entreprise canadienne Pela Case, qui propose des étuis pour téléphones entièrement biodégradables, qu’il suffit de composter lorsqu’ils sont en fin de vie, alors qu’il se vendrait près de 1 milliard d’étuis à portable en plastique par année. Ceux de Pela Case sont faits de Flaxstic, un matériau qui utilise des matières premières renouvelables comme l’amidon et des résidus de lin, un sous-produit de la production d’huile de lin. L’entreprise propose plusieurs jolies collections thématiques pour un large modèle de portable, dont la Honey Bee, lancée récemment, en hommage aux abeilles.

> Consultez le site de Pela Case (en anglais)

PHOTO FOURNIE PAR TAMPAX

Tampax a lancé sa coupe menstruelle au début d'avril.

Tampax lance sa coupe

Après la Diva Cup, voici maintenant la Tampax Cup. En effet, la marque de produits d’hygiène féminine qui appartient à P & G a annoncé début avril la commercialisation de sa toute première coupe menstruelle. Tampax affirme avoir notamment effectué des recherches auprès de centaines de femmes et travaillé en collaboration avec une gynécologue afin de mettre au point une coupe menstruelle qui offre confort et protection, avec notamment une forme «SoftCurve», qui réduit la pression sur la vessie, et un étui de transport compact et discret. Offerte dès maintenant sur Amazon.ca et chez certains détaillants.

> Consultez le site de Tampax