Source ID:545773; App Source:cedromItem
Exclusif

Un premier appareil Lokomat au Québec

Jasmin Lavoie
La Presse

Des jeunes aux prises avec des déficiences motrices pourront bientôt réapprendre à marcher grâce à un appareil technologique de pointe.

D'ici la fin du mois de juillet, le centre de réadaptation Marie Enfant, à Montréal, recevra le tout premier «Lokomat» de la province, a appris La Presse. Ce robot aide les patients à marcher en soutenant leur corps, ce qui permet d'accélérer leur réadaptation.

Le robot, commandé des Pays-Bas vendredi dernier, coûtera au total près de 650 000$ au centre de réadaptation. L'achat est le fruit de six mois de financement provenant de deux fondations, soit celle du centre Marie Enfant - Mélio - et celle du CHU Sainte-Justine.

«En ce moment, il faut trois aides professionnelles pour qu'un patient puisse faire 10 minutes de marche assistée. Mais avec le Lokomat, il pourra faire une heure de marche assistée seul», explique Catherine Sevigny, directrice générale de la Fondation Mélio. En plus d'être plus efficace, le robot comptabilise les données, ce qui permet de mesurer l'évolution quotidienne des jeunes.

«Il y a des besoins énormes ici, mais on a décidé de choisir ce projet-là, parce qu'il va vraiment changer des choses concrètes pour nos patients», ajoute la directrice générale.

Près de 500 jeunes de 4 à 18 ans pourront utiliser la machine. La plupart des patients souffrent de différentes pathologies qui touchent la coordination, l'équilibre et le mouvement, souvent liées à des accidents. Pour l'instant, ceux qui souhaitent utiliser un appareil Lokomat doivent se rendre dans une clinique privée à Toronto. Le conseil d'administration du CHU Sainte-Justine entérinera demain soir l'achat. Le centre souhaite ainsi devenir le plus important pôle en réadaptation pédiatrique au pays.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer