Une Japonaise a été inséminée avec l'oeuf d'une autre femme par erreur lors d'une fécondation in vitro l'an dernier, ont annoncé jeudi des responsables hospitaliers.

Mis à jour le 19 févr. 2009
ASSOCIATED PRESS

Cette femme d'une vingtaine d'années s'est fait avorter quand on lui a fait part de la méprise à l'hôpital public de la préfecture de Kagawa, à environ 530 kilomètres au sud-ouest de Tokyo. Elle a engagé une action en justice contre le gouvernement local, réclamant 20 millions de yens (175 000 euros) de dommages et intérêts, précisait-on de mêmes sources.

Les responsables de l'hôpital se sont excusés pour l'erreur commise jeudi lors d'une conférence de presse.

«Elle était très contente de tomber enceinte après avoir subi une procédure aussi compliquée, mais malheureusement, une erreur s'est produite», a déclaré Yuzo Matsumoto, directeur de l'hôpital central de la préfecture de Kagawa.

Cet hôpital pratique depuis longtemps ce type d'insémination, et c'est la première fois qu'une telle erreur se produit, a précisé un porte-parole de l'hôpital, Hajime Morishita.