Source ID:; App Source:

Un biologiste affirme avoir cloné 14 embryons humains

Vue au microscope de six embryons humains dans... (Photo: Bloomberg News)

Agrandir

Vue au microscope de six embryons humains dans un vase de petri.

Photo: Bloomberg News

Agence France-Presse
Londres

Le médecin américain controversé Panayiotis Zavos affirme avoir cloné 14 embryons humains, dont 11 ont été implantés sans succès dans l'utérus de femmes désireuses d'avoir un enfant, rapporte mercredi le quotidien britannique The Independent.

Le scientifique d'origine chypriote assure toutefois que malgré ces échecs, le premier bébé cloné pourrait naître d'ici «un an ou deux», dans une interview au journal.

«Cela ne fait pas le moindre doute», estime-t-il. «Le bébé cloné arrive. Il est absolument impossible que cela n'arrive pas».

«Si nous intensifions nos efforts, nous pourrons avoir un bébé cloné d'ici un an ou deux, mais je ne sais pas si nous pouvons intensifier nos efforts à ce point», poursuit le scientifique.

Le médecin affirme par ailleurs avoir créé des embryons hybrides humains-vache à partir des cellules de trois personnes décédées, notamment une fillette de dix ans tuée dans un accident de la route, mais uniquement à des fins de recherche selon lui.

Le biologiste américain controversé Panayiotis Zavos... (Photo: archives AFP) - image 2.0

Agrandir

Le biologiste américain controversé Panayiotis Zavos

Photo: archives AFP

Les expériences du Dr Zavos, installé aux États-Unis, auraient été menées dans un laboratoire secret au Moyen-Orient, pour échapper à la législation américaine qui interdit le clonage humain, selon le quotidien britannique.

Le processus de clonage et d'implantation des embryons a été filmé par un réalisateur dont le documentaire doit être diffusé mercredi soir au Royaume-Uni par la chaîne Discovery Channel, indique The Independent.

Le médecin américain avait été vivement critiqué par plusieurs spécialistes lorsqu'il avait annoncé en 2004 avoir implanté le premier embryon humain dans l'utérus d'une mère porteuse, ses pairs s'interrogeant notamment sur l'absence de preuves fournies par le biologiste.

Le Dr Zavos avait expliqué que le procédé utilisé était le même que pour la brebis Dolly, premier être vivant cloné à partir d'une cellule de mammifère adulte.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer