Des cellules de peau de souris ont été transformées directement en neurones fonctionnels, sans passer par l'étape de reprogrammation en cellules souches pluripotentes jusque-là jugée indispensable, selon une étude publiée mercredi par la revue Nature.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Cette découverte pourrait révolutionner l'avenir des thérapies à partir de cellules souches humaines et conduire à revoir notre compréhension de la façon dont les cellules choisissent et maintiennent leurs fonctions spécialisées dans le corps», selon l'université américaine de Stanford.

«Nous avons directement induit la transformation d'un type de cellule en un type de cellule complètement différent», déclare Marius Wernig (Institut de biologie des cellules souches et de médecine régénérative de l'université de Stanford).

«C'est un gigantesque bond en avant», assure Irving Weissman, directeur de cet institut, dans un communiqué.

Les neurones obtenus en laboratoire «sont complètement fonctionnels», c'est-à-dire capables d'établir des connexions et d'envoyer des signaux à d'autres cellules nerveuses, souligne le Dr Wernig.

Les cellules souches embryonnaires sont dites pluripotentes, parce qu'elles sont capables de devenir n'importe quel type de cellules spécialisées (du coeur, du cerveau, du sang..). Mais leur utilisation, source d'interrogations éthiques, reste controversée. Les cellules souches dites «adultes» sont déjà plus spécialisées.