Une chambre funéraire ornée de peintures vieille de 3500 ans a été découverte à Louxor par un égyptologue espagnol, José Manuel Galan, a annoncé le Conseil supérieur espagnol de recherches scientifiques (CSIC).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette chambre, qui fait partie de la nécropole de Dra Abou El-Naga, est tapissée de dessins et hiéroglyphes tirés notamment du Livre des Morts, et serait celle d'un haut responsable de l'époque nommé Djehouty, a précisé le CSIC.

Ce personnage était au service de la reine-pharaon Hatshepsout, fille de Thoutmosis 1er (18e dynastie), dont le règne en Égypte est situé entre 1479 et 1457 avant notre ère.

La chambre, une pièce carrée de 3,5 mètres de côté et de 1,5 mètre de hauteur, est sans doute une des premières à avoir été entièrement décorée de peintures à cette époque, selon M. Galan.

Ce dernier poursuit des recherches à la tête d'une équipe espagnole depuis plusieurs années dans la nécropole de Dra Abou El-Naga, sur la rive ouest de Louxor, sous l'égide du CSIC, se travaux étant notamment financés depuis 2004 par la fondation Caja Madrid.