La fusée Antares, qui a explosé quelques secondes après son lancement, mardi soir, a été délibérément détruite par un opérateur, rapporte CNN vendredi.

Publié le 31 oct. 2014
LA PRESSE

Un porte-parole de la société américaine Orbital Sciences a affirmé au réseau qu'en raison d'un problème majeur, l'opérateur a décidé d'appuyer sur un bouton qui permet la destruction automatique de la fusée.

Antares transportait une capsule non habitée destinée à ravitailler la Station spatiale internationale (ISS)

Orbital Sciences enquête présentement sur les causes du problème qui a affecté la fusée.

- Avec CNN et Agence France-Presse