Source ID:; App Source:

Le vaisseau Shenzhou X réussit son amarrage en orbite

Des techniciens chinois lors du lancement de Shenzhou X.... (Photo AFP)

Agrandir

Des techniciens chinois lors du lancement de Shenzhou X.

Photo AFP

Agence France-Presse
Pékin, Chine

Le vaisseau spatial chinois Shenzhou X, avec son équipage de trois spationautes dont une femme, est parvenu à s'arrimer jeudi à un module en orbite autour de la Terre, a rapporté l'agence de presse Chine nouvelle.

L'amarrage entre Shenzhou («Vaisseau divin») X et Tiangong («Palais céleste») 1 est une étape importante pour le programme spatial chinois, qui vise la réalisation d'une station orbitale habitée de façon permanente à l'horizon 2020.

Les trois spationautes, dont Wang Yaping, la deuxième femme envoyée par Pékin dans l'espace, ont ensuite pénétré dans le module Tiangong où ils réaliseront des expériences scientifiques.

La Chine avait réussi en novembre 2011 son premier amarrage de deux vaisseaux (à l'époque non habités) spatiaux, Shenzhou VIII et Tiangong 1, à une vitesse d'environ 28 000 km/h à 343 km au-dessus de la Terre.

Lancée dimanche, la mission Shenzhou X est la plus longue mission habitée de l'Histoire spatiale de la Chine. L'équipage doit rester en orbite autour de la Terre 15 jours.

En avançant à grandes enjambées dans son programme pour se doter d'une station orbitale permanente, la Chine relève des défis de plus en plus techniques et comble son retard sur la Russie et les États-Unis.

La Chine est parallèlement engagée dans une course vers la Lune, où elle rêve d'être le premier pays asiatique à poser le pied.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer