L'astronaute Mark Kelly, commandant de bord de la navette Endeavour, qui a effectué son dernier vol en mai, et mari de l'élue Gabrielle Giffords gravement blessée lors d'une fusillade en janvier, a annoncé mardi son départ en retraite de la Marine américaine et de la Nasa.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les époux vont travailler ensemble à rédiger leurs mémoires, qui seront publiés par une filiale de l'éditeur Simon and Schuster, Scribner, a par ailleurs indiqué un porte-parole de cette maison d'édition.

«Après 25 ans au service de notre pays, je prends ma retraite de la Marine des États-Unis et quitte la Nasa à partir du 1er octobre», a indiqué Mark Kelly dans un communiqué.

«Je veux être aux côtés de Gabrielle, qui fait beaucoup d'efforts chaque jour pour récupérer», a ajouté l'astronaute âgé de 47 ans.

«Quitter mon travail à la Marine et à la Nasa me permettra d'être auprès d'elle et de mes deux filles», a-t-il poursuivi.

Gabrielle Giffords, représentante démocrate d'Arizona, gravement blessée à la tête lors d'une fusillade en janvier, a quitté l'hôpital la semaine dernière.

Elle vit désormais dans la résidence de son époux à League City, au Texas, où elle continuera des thérapies, a précisé son équipe à la Chambre des représentants.

«Après un certain temps, je chercherai de nouveaux débouchés (professionnels) et j'espère qu'un jour je pourrai de nouveau servir notre pays», a ajouté Mark Kelly dont le frère jumeau, également astronaute, continue à travailler à la Nasa.

Gabrielle Giffords s'était rendue au Centre Spatial Kennedy en mai dernier pour assister au lancement de la navette Endeavour, commandée par son mari.

Il s'agissait de l'avant-dernière mission d'une navette spatiale américaine.

L'ultime lancement d'un orbiteur, celui d'Atlantis, est prévu pour le 8 juillet prochain. Il mettra le point final à un programme vieux de trois décennies.