Un vaisseau spatial russe avec un cosmonaute russe et deux astronautes américains à son bord s'est amarré à la Station spatiale internationale (ISS) vendredi, ont indiqué des responsables de la mission.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La fusée Soyouz-FG, qui a emmené le vaisseau russe, avait décollé du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, mercredi à 01H35 heure de Moscou (mardi 21H35 GMT), emmenant le Russe Fiodor Iourtchikhine et les Américains Shannon Walker et Douglas Wheelock.

Pendant leur mission sur l'ISS, qui devrait durer cinq mois, les spationautes ont pour mission de décharger trois navettes Progress et d'assembler un satellite expérimental, ont indiqué des responsables.

Ils doivent également participer à de nombreuses expériences scientifiques, notamment dans le domaine géophysique et médical et tester un système de prévention des catastrophes.

Les spationautes ont prévu également de mettre en place un blog internet et une boîte de courrier email pour fournir de l'information sur la station et l'espace en général.

Cette mission vers l'ISS est la dernière effectuée par une fusée Soyouz avant l'arrêt d'ici la fin de l'année du programme américain de navettes spatiales, après trois décennies de service. La totalité des vols vers l'ISS sera ensuite assurée par des fusées russes, jusqu'à ce qu'un lanceur américain prenne la relève des navettes vers 2015.

La NASA a décidé de retirer ses navettes d'ici la fin de 2010 après la catastrophe de 2003 au cours de laquelle sept astronautes ont trouvé la mort lors du retour de Columbia dans l'atmosphère. Il ne reste plus que deux vols programmés de navette, celui de Discovery mi-septembre et d'Endeavour fin novembre.

L'ISS est un projet de cent milliards de dollars débuté en 1998, auquel participent seize pays, mais surtout financé par les Etats-Unis.