Un Japonais en mission dans la Station spatiale internationale (ISS) a flotté sur un «tapis volant», s'est versé des gouttes dans les yeux et a plié du linge en apesanteur, relevant sérieusement les défis farfelus lancés par le public nippon.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans une vidéo datée du 15 mai mise en ligne par l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (Jaxa), Koichi Wakata, ingénieur de vol de l'ISS, parade sur un drap tendu dans l'air.

«J'ai flotté debout sur ce tapis magique en utilisant du ruban adhésif pour y coller mes plantes de pieds», a expliqué le cosmonaute.

Il a aussi montré comment se verser des gouttes dans les yeux en micro-gravité, des conditions dans lesquelles un liquide ne coule pas.

«Le seul moyen était de porter une gouttelette jusqu'à l'oeil», a raconté Koichi Wakata.

Il a fait sortir une petite bulle d'un flacon, la laissant suspendue à l'embouchure et l'a apportée, avec précaution, jusqu'à son oeil.

Le scientifique a également plié une chemise flottant dans l'air, une performance possible seulement si le linge est léger, a-t-il précisé.

Ces expériences font partie d'un lot de 16 tâches insolites choisies par la Jaxa parmi un total de 1597 expériences suggérées par le public japonais. Elles ont été accomplies à bord de «Kibo», le laboratoire japonais de l'ISS qui en compte trois autres (américain, européen et russe).

Arrivé à la mi-mars à bord de l'ISS, Koichi Wakata est le premier Japonais à y effectuer un séjour prolongé.

La vidéo de ses défis est visible sur internet: http://iss.jaxa.jp/library/video/omoshiro_090515.php