Source ID:; App Source:

La NASA pourrait lancer Atlantis le 11 mai

La navette Atlantis... (Photo: AP)

Agrandir

La navette Atlantis

Photo: AP

Agence France-Presse
Washington

La NASA pourrait lancer la navette Atlantis avec un équipage de sept astronautes vers Hubble pour la cinquième et dernière mission d'entretien du télescope spatial le 11 mai, un jour plus tôt que prévu initialement, a indiqué jeudi un responsable de la mission.

«Nous avons eu des discussions sur la possibilité d'avancer la date du lancement au 11 mai car en raison de conflits de calendrier il ne sera pas possible de lancer au-delà du 13 mai et ce jusqu'au 22 mai approximativement», a expliqué LeRoy Cain, directeur adjoint du programme de la navette spatiale, lors d'une conférence de presse.

La NASA préfère avoir trois jours pour tenter de lancer la navette, et de ce fait l'équipe chargée de la mission a évalué la possibilité de lancer le 11 mai et «nous pensons que nous pouvons le faire sans problème», a-t-il ajouté.

Mais a précisé LeRoy Cain, la date officielle du tir sera arrêtée la semaine prochaine lors de la réunion des responsables de la NASA pour évaluer l'état de préparation pour procéder au lancement.

Pour le moment «il n'y a aucun problème à signaler et les préparatifs se poursuivent normalement», a-t-il affirmé.

Ce responsable de la NASA a également rappelé que la mission Hubble était plus risquée qu'un vol vers la Station spatiale internationale (ISS) en terme de danger présenté par un impact catastrophique d'une micro-météorite ou d'un débris spatial.

L'ISS évolue en orbite basse à 350 kilomètres tandis que Hubble est deux fois plus haut à 600 kilomètres au-dessus de la Terre.

La NASA estime le risque médian que la navette soit endommagée de façon catastrophique par une micro-météorite ou un débris orbital à une chance sur 221 lors de la prochaine mission Hubble contre un chiffre proche de 1 sur 300 ou légèrement supérieur pour l'ISS, a précisé LeRoy Cain en réponse à une question.

La NASA avait repoussé à deux reprises le lancement de la navette Atlantis vers Hubble en 2008 à la suite d'une anomalie importante apparue sur le télescope.

Cette anomalie avait conduit la NASA à reprogrammer le système de secours (face B) de Hubble, jamais utilisé depuis le lancement du télescope en 1990, et qui a permis de redémarrer les instruments de Hubble.

Mais l'agence avait alors décidé de remplacer l'unité principale (face A) à l'occasion de cette dernière mission d'entretien.

La cinquième mission d'entretien et de réparation de Hubble, le premier télescope spatial qui a révolutionné l'astronomie et notre vision de l'univers, va permettre de prolonger son fonctionnement au moins jusqu'à 2014 permettant d'attendre le lancement de son successeur, le James Webb Space Telescope.

La précédente mission d'entretien de Hubble a eu lieu en mars 2002.

Hubble avait été lancé par une navette spatiale il y a dix neuf ans.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer