Source ID:; App Source:

Une première: deux Canadiens se rencontreront dans l'espace

L'astronaute Julie Payette... (Photo: archives PC)

Agrandir

L'astronaute Julie Payette

Photo: archives PC

Dossiers >

Julie Payette dans l'espace

Sciences

Julie Payette dans l'espace

Suivez l'aventure de Julie Payette dans l'espace à bord de la navette Endeavour et de la Station spatiale internationale. »

Peter Rakobowchuk
La Presse Canadienne
Montréal

Lorsque Julie Payette sera rendue sur la Station spatiale internationale (SSI) cet été, le Canada aura, pour la première fois de son histoire, deux de ses astronautes dans l'espace en même temps.

Mme Payette devrait décoller le 13 juin à bord de la navette spatiale Endeavour pour un séjour de 16 jours sur la SSI.

Si tout se déroule tel que prévu, elle sera accueillie par l'astronaute Bob Thirsk, qui devrait être arrivé sur la SSI deux semaines auparavant.

M. Thirsk doit partir le 27 mai du Kazakhstan à bord de la capsule spatiale russe Soyouz.

Mercredi, Julie Payette a fait remarquer qu'il y aura 13 astronautes dans la SSI lorsque tous les cosmonautes y seront réunis.

«Cela n'est jamais arrivé avant, a-t-elle fait remarquer lors d'une interview avec La Presse Canadienne depuis Houston, au Texas, où elle effectue les dernières préparations en vue de son départ. Ils représenteront toutes les nations partenaires dans le Programme de la station spatiale internationale.»

Bob Thirsk et deux autres astronautes rejoindront une autre équipe de trois, déjà présente sur la SSI, portant ainsi le nombre de cosmonautes sur la station spatiale à six.

Julie Payette, âgée de 45 ans, décollera avec six autres astronautes. Parmi les 13 cosmonautes, cette mère de deux garçons sera la seule femme.

«Il y aura un astronaute européen, un astronaute japonais, il y aura des Russes, des Américains et deux Canadiens», a énuméré Mme Payette.

Mme Payette a fait un premier séjour dans la SSI il y a dix ans, alors que l'assemblage de la station commençait. Elle est alors devenue la première Canadienne à s'y rendre.

«Lors de ma première mission, il n'y avait personne à bord. Maintenant, il y a une présence permanente.»

Le rôle de Julie Payette lors de son séjour consistera à manipuler la robotique, dont les bras robotiques Canadarm dans la navette et sur la SSI. Elle aidera à compléter l'assemblage de la station spatiale à l'aide des deux Canadarm et d'un bras robotique japonais.

À bord de la navette spatiale Endeavour, Mme Payette sera mécanicienne de bord et elle supervisera les opérations.

«Il est très rare que ce poste soit occupé par quelqu'un qui n'est pas américain», a-t-elle indiqué.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer