Deux astronautes de la navette Discovery ont entamé lundi la troisième et dernière sortie dans l'espace de leur mission à l'extérieur de la station spatiale internationale (ISS).

ASSOCIATED PRESS

Joseph Acaba et Richard Arnold II sont sortis de l'ISS, à laquelle la navette s'est amarrée la semaine dernière, afin de tenter à nouveau de débloquer une plateforme de stockage du complexe orbital. Lors d'une précédente sortie samedi, les astronautes avaient inséré une broche à l'envers bloquant l'équipement.

Cette fois, ils comptaient faire usage de la force pour résoudre le problème. Et au cas où leurs muscles ne suffiraient pas, ils ont emmené avec eux pieds-de-biche et marteaux. Ils n'ont pas voulu forcer lorsque le problème est apparu samedi mais le centre de contrôle leur a conseillé d'y aller de toutes leurs forces cette fois.

Si Acaba et Arnold ne réussissent pas à débloquer la plateforme de stockage, ils devront l'attacher solidement avec des sangles pour l'empêcher de bouger. Durant leur sortie, les deux hommes devaient également déployer un autre équipement similaire, un travail qui aurait dû être réalisé samedi mais qui a été repoussé à cause du problème sur la première plateforme.

Dimanche, l'ISS a dû faire une manoeuvre pour s'écarter de la trajectoire d'un débris de 10 centimètres qui risquait de constituer un danger lors de la sortie de lundi. Les débris spatiaux deviennent une préoccupation croissante pour la station. Au début du mois, ses trois occupants ont dû se réfugier brièvement dans leur capsule de secours par mesure de sécurité en raison d'un risque de collision avec des débris.

Discovery doit quitter l'ISS mercredi en vue de son retour sur Terre prévu samedi.