Les astronautes de la navette Discovery et l'équipage de la Station spatiale internationale préparaient mercredi la première sortie orbitale prévue jeudi pour installer la dernière double paire d'antennes solaires de l'avant-poste orbital, a indiqué la Nasa.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La navette américaine s'est amarrée mardi à l'ISS à 21h19 GMT à l'issue d'une manoeuvre sans incident.

Les sept astronautes arrivés à bord de la navette ont ensuite été accueillis par leurs trois collègues à bord de l'ISS. À cette occasion, le Japonais Koichi Wakata a officiellement remplacé en tant qu'ingénieur de vol l'Américaine Sandra Magnus, qui, après quatre mois passés à bord de l'ISS, prendra le vol retour de la navette à l'issue de cette mission de 13 jours.

L'installation de la quatrième et dernière double paire d'antennes solaires permettra à l'ISS de disposer de toute la puissance électrique nécessaire pour effectuer les expériences scientifiques des laboratoires européen Columbus et japonais Kibo livrés à l'ISS en 2008.

La journée de mercredi devrait être en grande partie consacrée au transfert de la double paire d'antennes, au moyen du bras robotisé de la navette, vers «le bras mécanique de la Station où elle restera pendant la nuit avant son installation permanente», explique la Nasa dans un communiqué.

La première des trois sorties orbitales pour procéder à cette installation est prévue jeudi.

La Nasa avait initialement prévu quatre sorties orbitales de deux astronautes, prévues pour durer six heures chacune afin d'installer les doubles paires d'antennes solaires. Les antennes doivent également permettre de doubler à six membres l'équipage permanent de l'ISS en mai.

Le nombre de sorties a été finalement réduit à trois, la durée de la mission ayant été raccourcie d'une journée en raison du retard du lancement pour cause de fuite d'hydrogène dans le système de remplissage du réservoir externe de Discovery.