Le lancement de la navette spatiale américaine Discovery vers la Station spatiale internationale (ISS) initialement prévu le 12 février a été reporté pour la quatrième fois sans qu'une nouvelle date ait été encore arrêtée, ont annoncé tard vendredi les responsables de la mission.

Mis à jour le 21 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette décision a été annoncée à l'issue d'une réunion de 13 heures de l'équipe chargée des préparatifs du tir qui a jugé qu'il y avait encore des incertitudes sur le fonctionnement de petites valves régulant la pression de l'hydrogène entre les trois moteurs cryogéniques de la navette et le réservoir externe.

«Nous voulons être sûrs que nous sommes prêts à procéder au vol et à le faire dans la bonne configuration», a expliqué devant la presse Bill Gersteinmaier, l'administrateur adjoint de la Nasa chargé des programmes spatiaux, ajoutant que d'ici mercredi la Nasa saura «certainement ce qui doit être fait».

«Je pense que collectivement l'équipe avait une grande incertitude et (jugeait) que l'on devait travailler davantage», avant de procéder au tir, a-t-il aussi dit.

John Shannon, le responsable du programme de la navette, a estimé que «l'équipe n'était pas très loin de pouvoir arrêter une date de lancement».

«Nous avons eu une réunion pendant 13 heures et peut-être nous pouvons prendre quelques jours pour réfléchir (...) et je suis totalement convaincu que nous allons pouvoir élaborer ensemble un plan permettant de répondre aux incertitudes de l'équipe avant d'arrêter une date ...mais nous ne sommes pas loin», a-t-il expliqué soulignant qu'il s'agissait «d'un problème très complexe».

John Shannon a aussi estimé qu'une nouvelle conception de ces valves est la solution durable à ce problème.

Lors du dernier lancement d'une navette en novembre une petite partie d'une des trois valves s'est fissurée durant le lancement sans mettre en danger l'équipage. Mais la Nasa veut être sûre que cela ne risque pas d'avoir des conséquences potentiellement catastrophiques si ça devait se reproduire.

L'Agence veut pouvoir être confiante que ces valves fonctionnent parfaitement durant les huit minutes et demi d'ascension de la navette pour atteindre l'orbite terrestre après son lancement.

Pour éviter que la navette ne se trouve amarrée à l'ISS en même temps qu'un Soyouz russe, elle ne pourra pas être lancée entre le 13 mars et le 7 avril, a indiqué Bill Gerstenmaier.

Le tir avait été une première fois repoussé d'une semaine au 19 février puis au 22 février avant d'être remis au plus tôt le 27 février.

Discovery et son équipage de sept astronautes dont un Japonais doivent au cours de cette mission de 14 jours livrer la quatrième et dernière paire d'antennes solaires de l'ISS.

Cette double antennes solaire est nécessaire pour que l'ISS produise suffisamment d'électricité nécessaire pour effectuer toutes les expériences scientifiques des laboratoires européen et japonais livrés en 2008 ainsi que pour répondre aux besoins d'un équipage permanent devant passer de trois actuellement à six personnes en mai.

Il s'agira du premier lancement d'une navette spatiale en 2009.

Au total neuf vols de navettes sont encore prévus pour achever la construction de l'ISS et effectuer la dernière mission d'entretien et de réparation du télescope spatial Hubble prévue en mai prochain.

Les trois navettes de la flotte seront en principe mise hors service le 30 septembre 2010.