Publié le 3 février 2020 à 16h11

PROMOTION

PROMOTION - Télé-Québec J'aime (0 vote)

Partage

Partager par courriel
  • Les quatre pêcheurs de  La course folle  : Julien Boudreau, Dominic Éloquin, Maxime Poirier et Olivier Renaud. | 4 février 2020

     

    Les quatre pêcheurs de La course folle : Julien Boudreau, Dominic Éloquin, Maxime Poirier et Olivier Renaud. 

  • Aux Îles-de-la-Madeleine, la pêche au homard débute au printemps et dure neuf semaines. | 4 février 2020

     

    Aux Îles-de-la-Madeleine, la pêche au homard débute au printemps et dure neuf semaines. 

  • Les semaines précédant le jour J, les pêcheurs préparent leurs cages et veillent à assembler les « trawls ».   | 3 février 2020

     

    Les semaines précédant le jour J, les pêcheurs préparent leurs cages et veillent à assembler les « trawls ». 

  • Avant d'utiliser leurs nouvelles cages, les pêcheurs les laissent tremper dans la baie, pour enlever l'odeur du bois qui pourrait repousser les homards. | 3 février 2020

     

    Avant d'utiliser leurs nouvelles cages, les pêcheurs les laissent tremper dans la baie, pour enlever l'odeur du bois qui pourrait repousser les homards. 

  • Toutes les cages sont « boëttées » : on y place des appâts pour attirer le homard. Chaque pêcheur a sa recette : plie, maquereau, hareng, sébaste... | 3 février 2020

     

    Toutes les cages sont « boëttées » : on y place des appâts pour attirer le homard. Chaque pêcheur a sa recette : plie, maquereau, hareng, sébaste... 

  • Les pêcheurs chargent ensuite sur leur bateau leurs 273 cages respectives. Si certains ont d'assez gros bateaux pour les embarquer au complet, d'autres devront faire deux voyages le matin du grand jour pour aller les porter en totalité en mer. | 3 février 2020

     

    Les pêcheurs chargent ensuite sur leur bateau leurs 273 cages respectives. Si certains ont d'assez gros bateaux pour les embarquer au complet, d'autres devront faire deux voyages le matin du grand jour pour aller les porter en totalité en mer. 

  • Jour J, 5 h. La course est lancée ! Tous les pêcheurs prennent la mer. L'objectif : être le premier à mettre ses cages à l'eau au meilleur endroit pour amasser le plus de homards chaque jour. Il y a de la compétition dans l'air ! | 3 février 2020

     

    Jour J, 5 h. La course est lancée ! Tous les pêcheurs prennent la mer. L'objectif : être le premier à mettre ses cages à l'eau au meilleur endroit pour amasser le plus de homards chaque jour. Il y a de la compétition dans l'air ! 

  • Chaque jour, pendant neuf semaines, on relève les 273 cages pour en sortir le homard tant attendu. | 3 février 2020

     

    Chaque jour, pendant neuf semaines, on relève les 273 cages pour en sortir le homard tant attendu. 

  • On s'assure de remettre à l'eau les femelles oeuvées et les spécimens dont la taille est trop petite, puis on place des élastiques aux pinces de ceux qui seront savourés plus tard. | 4 février 2020

     

    On s'assure de remettre à l'eau les femelles oeuvées et les spécimens dont la taille est trop petite, puis on place des élastiques aux pinces de ceux qui seront savourés plus tard.