Publié le 19 octobre 2013 à 07h00

Maison

Île-des-Soeurs: vu d'en haut, c'est beau J'aime (0 vote)

Vendre un condo bien situé, joliment aménagé et correctement administré a quelque chose d'intrigant. Voire d'inquiétant: divorce, problème pécuniaire ou de santé, voisinage intempestif... Ou, au contraire, une décision qui tombe sous le sens: promoteur invétéré, designer insatiable, spéculateur patenté... Nenni, point de tout cela dans ce cas-ci. Sylvie Ouimet et son mari Pierre n'ont déménagé que trois fois dans leur vie de couple. Chaque fois, ils croyaient que c'était fini, puisqu'ils se plaisaient là où ils étaient. Comme ici, à la phase deux du complexe Les Sommets, à L'Île-des-Soeurs. Mais ils ont trouvé, toujours dans l'île, un condo plus grand, plus haut, plus beau. Et ils ont succombé, tout simplement.

Partage

Partager par courriel
  • Le visiteur est en proie à une vue saisissante lorsqu’il entre dans les pièces à vivre: le fleuve, le pont Champlain et la Rive-Sud s’offrent à son regard. Le plan d’eau est très étendu à cet endroit, ce qui comble d’aise les propriétaires: c’était la raison de l’achat de ce condo. Une toile tendue au plafond donne encore plus d’ampleur à l’espace. | 18 octobre 2013

    Photo André Pichette, La Presse 

    Le visiteur est en proie à une vue saisissante lorsqu'il entre dans les pièces à vivre: le fleuve, le pont Champlain et la Rive-Sud s'offrent à son regard. Le plan d'eau est très étendu à cet endroit, ce qui comble d'aise les propriétaires: c'était la raison de l'achat de ce condo. Une toile tendue au plafond donne encore plus d'ampleur à l'espace. 

  • Derrière les rideaux d’un coin du salon, c’est le centre-ville qui est mis en scène: rêve ou réalité? Le rêve devenu réalité pour un couple de banlieusards qui aimaient sortir en ville et qui a décidé de s’en rapprocher. | 18 octobre 2013

    Photo André Pichette, La Presse 

    Derrière les rideaux d'un coin du salon, c'est le centre-ville qui est mis en scène: rêve ou réalité? Le rêve devenu réalité pour un couple de banlieusards qui aimaient sortir en ville et qui a décidé de s'en rapprocher. 

  • Seule contrainte à l’arrivée, lorsqu’il a fallu construire la salle de bains, mettre la baignoire au centre de la pièce. Sous le marbre: un système de chauffage pour plus de confort. Le condo bénéficie de deux chauffe-eau de 60 gallons. | 18 octobre 2013

    Photo André Pichette, La Presse 

    Seule contrainte à l'arrivée, lorsqu'il a fallu construire la salle de bains, mettre la baignoire au centre de la pièce. Sous le marbre: un système de chauffage pour plus de confort. Le condo bénéficie de deux chauffe-eau de 60 gallons. 

  • Bien que bénéficiant d’un point de vue exceptionnel, la terrasse est fort peu utilisée par les actuels propriétaires: à cette hauteur et devant toute cette immensité, le vent se fait parfois insistant. Mais les mordus apprécieront le plancher en céramique, le garde-corps vitré, la présence d’un toit qui bloque pluie ou soleil et l’accès à une prise de gaz pour le barbecue. | 18 octobre 2013

    Photo André Pichette, La Presse 

    Bien que bénéficiant d'un point de vue exceptionnel, la terrasse est fort peu utilisée par les actuels propriétaires: à cette hauteur et devant toute cette immensité, le vent se fait parfois insistant. Mais les mordus apprécieront le plancher en céramique, le garde-corps vitré, la présence d'un toit qui bloque pluie ou soleil et l'accès à une prise de gaz pour le barbecue. 

  • Deuxième des quatre phases du projet Les Sommets, l’immeuble donne directement sur le fleuve dans la portion sud de l’Île-des-Soeurs. Un portier est de service en tout temps, ce qui plaît aux copropriétaires, par ailleurs très impliqués dans la gestion de leur bien commun. | 18 octobre 2013

    Photo André Pichette, La Presse 

    Deuxième des quatre phases du projet Les Sommets, l'immeuble donne directement sur le fleuve dans la portion sud de l'Île-des-Soeurs. Un portier est de service en tout temps, ce qui plaît aux copropriétaires, par ailleurs très impliqués dans la gestion de leur bien commun.