Publié le 22 juin 2013 à 07h09

Maison

Verdun: une maison d'architecte, une vraie J'aime (15 votes)

Il était une fois un architecte amateur de vélo. Un jour qu'il longeait la piste du parc linéaire près du Saint-Laurent à Verdun, il aperçut une clôture à neige orange qui ceinturait les débris d'un immeuble incendié. Une idée germa: c'est ici que je construirai ma maison, se promit-il.

Partage

Partager par courriel
  • Sise à une intersection, cette maison en rangée de style moderne, comptant deux étages et une mezzanine avec terrasse, profite d’un dégagement visuel exceptionnel: panoramas et ensoleillement à la clé. | 21 juin 2013

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE 

    Sise à une intersection, cette maison en rangée de style moderne, comptant deux étages et une mezzanine avec terrasse, profite d'un dégagement visuel exceptionnel: panoramas et ensoleillement à la clé. 

  • L’escalier donnant accès à la mezzanine tranche avec le noir du granit de l’îlot. Un dosseret en mosaïque se fait chatoyant au milieu de cette sobriété. Comme ailleurs, des panneaux de verre se font complices de la lumière. | 21 juin 2013

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE 

    L'escalier donnant accès à la mezzanine tranche avec le noir du granit de l'îlot. Un dosseret en mosaïque se fait chatoyant au milieu de cette sobriété. Comme ailleurs, des panneaux de verre se font complices de la lumière. 

  • La mezzanine fait la joie du travailleur autonome en offrant au regard l’eau qui brille et les feuilles qui bruissent. Et quand cet appel est trop fort, la terrasse nous attire dehors. | 21 juin 2013

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE 

    La mezzanine fait la joie du travailleur autonome en offrant au regard l'eau qui brille et les feuilles qui bruissent. Et quand cet appel est trop fort, la terrasse nous attire dehors. 

  • Avec le fleuve au loin, on a l’impression d’être en bateau, surplombant la rue. Une grande sérénité se dégage de la pièce: merci aux fenêtres de plain-pied, au parquet laqué et au foyer au bois. | 21 juin 2013

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE 

    Avec le fleuve au loin, on a l'impression d'être en bateau, surplombant la rue. Une grande sérénité se dégage de la pièce: merci aux fenêtres de plain-pied, au parquet laqué et au foyer au bois. 

  • Surprise: l’entrée donne sur des chambres et une salle de bains. Le gigantesque «tableau» n’est qu’un assemblage de trois panneaux de MDF vendus en quincaillerie sertis de baguettes en alu. Génial et spectaculaire! | 21 juin 2013

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE 

    Surprise: l'entrée donne sur des chambres et une salle de bains. Le gigantesque «tableau» n'est qu'un assemblage de trois panneaux de MDF vendus en quincaillerie sertis de baguettes en alu. Génial et spectaculaire!