Publié le 15 janvier 2016 à 16h30

Le Droit

La Hongrie gourmande J'aime (1 vote)

Partage

Partager par courriel
  •  Le chef Akos Sarkozi n'est pas peu fier de la récompense du Michelin pour le restaurant Borkonya, à Budapest: il s'est fait tatouer le macaron du Guide Michelin sur le poignet.  | 14 janvier 2016

    Pierre Jury, LeDroit 

    Le chef Akos Sarkozi n'est pas peu fier de la récompense du Michelin pour le restaurant Borkonya, à Budapest: il s'est fait tatouer le macaron du Guide Michelin sur le poignet. 

  •  Les Hongrois sont toujours attachés à leurs traditions culinaires, comme cette saucisse, ce pain de ménage et garniture d'oignons, accompagné d'un cornichon. Chez Lajos Biro, à Budapest.  | 14 janvier 2016

    Pierre Jury, LeDroit 

    Les Hongrois sont toujours attachés à leurs traditions culinaires, comme cette saucisse, ce pain de ménage et garniture d'oignons, accompagné d'un cornichon. Chez Lajos Biro, à Budapest. 

  •  Chez Borkonyha, à Budapest, le chef Akos Sarkozi propose des plats modernes comme ce filet de boeuf sur mousse de légumes.  | 14 janvier 2016

    Pierre Jury, LeDroit 

    Chez Borkonyha, à Budapest, le chef Akos Sarkozi propose des plats modernes comme ce filet de boeuf sur mousse de légumes. 

  •  Tade Alfoldy, maître d'hôtel de Gundel, le restaurant centenaire de Budapest. On peut y déguster un repas, le midi, pour moins de 20$.  | 14 janvier 2016

    Pierre Jury, LeDroit 

    Tade Alfoldy, maître d'hôtel de Gundel, le restaurant centenaire de Budapest. On peut y déguster un repas, le midi, pour moins de 20$. 

  •  La clôture majestueuse du restaurant Gundel, une institution presque centenaire à Budapest.  | 14 janvier 2016

    Pierre Jury, LeDroit 

    La clôture majestueuse du restaurant Gundel, une institution presque centenaire à Budapest. 

  •  Le chef Csaba Harmath et le  langos , semblable à la queue de castor de chez nous. Le  langos  est la gourmandise de fin de soirée que les jeunes qui font la fête engloutissent habituellement après leur tournée des bars de Budapest.  | 14 janvier 2016

    Pierre Jury, LeDroit 

    Le chef Csaba Harmath et le langos, semblable à la queue de castor de chez nous. Le langos est la gourmandise de fin de soirée que les jeunes qui font la fête engloutissent habituellement après leur tournée des bars de Budapest.