Publié le 18 novembre 2015 à 07h43

International

Raid antiterroriste à Saint-Denis J'aime (0 vote)

Partage

Partager par courriel
  • Un expert en criminalistique passe au peigne fin l'appartement où a eu lieu le raid des forces françaises, à Saint-Denis, le 18 novembre. | 18 novembre 2015

    PHOTO JOEL SAGET, AFP 

    Un expert en criminalistique passe au peigne fin l'appartement où a eu lieu le raid des forces françaises, à Saint-Denis, le 18 novembre. 

  •  L'immeuble où s'est déroulé le raid des forces françaises est scruté par les experts en criminalistique de la police française.   | 18 novembre 2015

    PHOTO JOEL SAGET, AFP 

    L'immeuble où s'est déroulé le raid des forces françaises est scruté par les experts en criminalistique de la police française.  

  • L'immeuble où ont frappé les forces françaises en fin de nuit, à Saint-Denis, en banlieue parisienne. | 18 novembre 2015

    PHOTO JOEL SAGET, AFP 

    L'immeuble où ont frappé les forces françaises en fin de nuit, à Saint-Denis, en banlieue parisienne. 

  • Un homme est arrêté à l'issue d'un raid mené par les forces de l'ordre françaises à Saint-Denis, banlieue proche située au nord de Paris. | 18 novembre 2015

    PHOTO PETER DEJONG, AP 

    Un homme est arrêté à l'issue d'un raid mené par les forces de l'ordre françaises à Saint-Denis, banlieue proche située au nord de Paris. 

  • Un homme est arrêté à l'issue d'un raid mené par les forces de l'ordre françaises à Saint-Denis, banlieue proche située au nord de Paris. | 18 novembre 2015

    PHOTO PETER DEJONG, AP 

    Un homme est arrêté à l'issue d'un raid mené par les forces de l'ordre françaises à Saint-Denis, banlieue proche située au nord de Paris. 

  • Deux policiers participent à l'opération antiterroriste à Saint-Denis, le 18 novembre. | 18 novembre 2015

    PHOTO FRANÇOIS MORI, AP 

    Deux policiers participent à l'opération antiterroriste à Saint-Denis, le 18 novembre. 

  • Un suspect est emmené par les policiers à l'issue du raid visant un appartement dit «conspiratif» de la proche banlieue parisienne où se situe notamment le Stade de France. | 18 novembre 2015

    PHOTO FRANÇOIS MORI, AP 

    Un suspect est emmené par les policiers à l'issue du raid visant un appartement dit «conspiratif» de la proche banlieue parisienne où se situe notamment le Stade de France. 

  • Des policiers des forces spéciales ont défoncé la porte de l'Église Neuve de Saint-Denis, située à quelques centaines de mètres de l'appartement visé. | 18 novembre 2015

    PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AP 

    Des policiers des forces spéciales ont défoncé la porte de l'Église Neuve de Saint-Denis, située à quelques centaines de mètres de l'appartement visé. 

  • Un policier regarde à l'intérieur de l'Église Neuve, dont la porte vient d'être défoncée par ses collègues. | 18 novembre 2015

    PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AFP 

    Un policier regarde à l'intérieur de l'Église Neuve, dont la porte vient d'être défoncée par ses collègues. 

  • Des membres du RAID, groupe d'élite de la police française, prennent position lors de l'opération antiterroriste à Saint-Denis. | 18 novembre 2015

    PHOTO BENOIT TESSIER, REUTERS 

    Des membres du RAID, groupe d'élite de la police française, prennent position lors de l'opération antiterroriste à Saint-Denis. 

  • Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve (au centre) arrive sur les lieux du raid, à Saint-Denis, le 18 novembre. | 18 novembre 2015

    PHOTO LIONEL BONAVENTURE, AFP 

    Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve (au centre) arrive sur les lieux du raid, à Saint-Denis, le 18 novembre.