Publié le 6 février 2013 à 13h01

International

Syrie: une enfance dans la guerre J'aime (1 vote)

Dans des camps de réfugiés en Syrie ou dans les pays voisins, les enfants syriens continuent de jouer et d'aller à l'école avec les moyens du bord.

Partage

Partager par courriel
  • Des enfants déplacés retournent chez eux après avoir avoir suivi leurs cours dans une école de fortune de la province de Latakia, au nord de la Syrie. | 6 février 2013

    PHOTO AAMIR QURESHI, AFP 

    Des enfants déplacés retournent chez eux après avoir avoir suivi leurs cours dans une école de fortune de la province de Latakia, au nord de la Syrie. 

  • Une école de fortune à Jabal al-Turkman, au nord de la Syrie, permet aux enfants déplacés de continuer à s'instruire. | 6 février 2013

    PHOTO AAMIR QURESHI, AFP 

    Une école de fortune à Jabal al-Turkman, au nord de la Syrie, permet aux enfants déplacés de continuer à s'instruire. 

  • Une école aménagée dans le camp de réfugiés de Bab Al-Salam, à Azaz, près de la frontière syro-turque. | 6 février 2013

    PHOTO ZAIN KARAM, AFP 

    Une école aménagée dans le camp de réfugiés de Bab Al-Salam, à Azaz, près de la frontière syro-turque. 

  • Des enfants syriens dans un camp de réfugiés à Tyr, au sud du Liban. | 6 février 2013

    PHOTO ALI HASHISHO, REUTERS 

    Des enfants syriens dans un camp de réfugiés à Tyr, au sud du Liban. 

  • Un jeune garçon s'entraîne à manier une Kalachnikov, dans un camp d'entraînement militaire qui se déroule dans une école transformée en académie militaire. Désoeuvrés chez eux, les garçons veulent rejoindre leurs frères et pères sur les lignes de front. | 6 février 2013

    Photo JM Lopez, AFP 

    Un jeune garçon s'entraîne à manier une Kalachnikov, dans un camp d'entraînement militaire qui se déroule dans une école transformée en académie militaire. Désoeuvrés chez eux, les garçons veulent rejoindre leurs frères et pères sur les lignes de front. 

  • Un enfant syrien reçoit des soins médicaux à la clinique d'Al-Bashaer, au nord de la ville de Tripoli, au Liban. | 6 février 2013

    Photo IBRAHIM CHALHOUB, AFP 

    Un enfant syrien reçoit des soins médicaux à la clinique d'Al-Bashaer, au nord de la ville de Tripoli, au Liban. 

  • Des enfants syriens jouent dans un camp de réfugiés au Liban, où plus de 200 000 Syriens se sont installés depuis le début du conflit. | 6 février 2013

    PHOTO ALI HASHISHO, REUTERS 

    Des enfants syriens jouent dans un camp de réfugiés au Liban, où plus de 200 000 Syriens se sont installés depuis le début du conflit. 

  • Un adolescent transporte sa soeur blessée lors de frappes aériennes à Alep, le 3 février 2013. | 6 février 2013

    PHOTO ABDULLAH AL-YASSIN 

    Un adolescent transporte sa soeur blessée lors de frappes aériennes à Alep, le 3 février 2013. 

  • Un enfant syrien s'indigne des frappes aériennes à Alep, un oiseau blessé dans la main. | 6 février 2013

    PHOTO ABDULLAH AL-YASSIN 

    Un enfant syrien s'indigne des frappes aériennes à Alep, un oiseau blessé dans la main. 

  • Des enfants syriens jouent dans un camp de réfugiés près de la frontière turque. | 6 février 2013

    PHOTO ZAIN KARAM, AP 

    Des enfants syriens jouent dans un camp de réfugiés près de la frontière turque. 

  • Un camp de réfugiés a été installé dans une école de Khirbet Al-Joz, une ville de la province d'Idlib, au nord-ouest de la Syrie. | 6 février 2013

    PHOTO AAMIR QURESHI, AFP 

    Un camp de réfugiés a été installé dans une école de Khirbet Al-Joz, une ville de la province d'Idlib, au nord-ouest de la Syrie.