Source ID:; App Source:

Les dindes bios se sont déjà envolées

Avez-vous acheté votre dinde de Noël? Non? Si vous pensiez impressionner la... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Photo: archives La Presse

Avez-vous acheté votre dinde de Noël? Non? Si vous pensiez impressionner la parenté avec une dinde certifiée biologique, c'est probablement trop tard. Car la dinde bio se fait rare au Québec.

Seulement quelques agriculteurs en produisent pour la peine. Et elles sont réservées des mois d'avance. «Nous pensions que cette année serait plus difficile avec la crise économique, explique Damien Girard, des Viandes biologiques de Charlevoix. En fait, c'est plutôt le contraire qui se passe. Peut-être parce que les temps sont durs, les gens sentent plus le besoin de se rassembler pour les Fêtes.»

Aux Volailles d'Angèle, dans Lanaudière, on vendait les derniers spécimens la fin de semaine dernière. Celles qui restent ont été réservées par les habitués. Certains ont fait leur commande au mois de juillet, pour être certains d'avoir leur oiseau. Les gens qui achètent leur dinde bio sont des habitués du bio, qui dépensent plus, et même beaucoup plus que la moyenne pour leur panier d'épicerie. Car il faut s'attendre à payer la dinde bio facilement deux fois plus cher que celle vendue à l'épicerie. «Mais ce n'est pas le même produit! lance Yves Saint-Vincent, agriculteur de Lanaudière. Mes dindes vont dehors, elles mangent ce qu'elles veulent, ce qu'elles trouvent, et le goût d'une dinde biologique ne se compare pas avec celui d'une dinde ordinaire.»




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer