Source ID:; App Source:

Choisir et couper son sapin de Noël

La famille Senay, du grand-père aux petits-enfants, vient... (Photo: Stéphane Champagne, collaboration spéciale)

Agrandir

La famille Senay, du grand-père aux petits-enfants, vient de couper un joli sapin cultivé chez Plantation Bernier, située à Lac-Brome.

Photo: Stéphane Champagne, collaboration spéciale

Choisir et couper soi-même son sapin de Noël dans une plantation ne comporte que des avantages. Il vous en coûtera moins cher, vous aurez un arbre frais, vous profiterez d'une petite escapade en famille, en couple ou entre amis, et bien sûr, vous prendrez un grand bol d'air frais.

Il y a des plantations de conifères à moins d'une heure de Montréal et pour tous les goûts. Certains sites offrent la totale: randonnée en traîneau, rencontre avec le père Noël, casse-croûte, etc. Alors que d'autres se contentent d'une seule activité: sillonner les rangées de conifères à l'aide d'un traîneau et d'une petite scie.

 

Si vous aimez les endroits animés, rendez-vous aux Plantations Fernet, à Saint-Cuthbert, près de Berthierville dans Lanaudière. Ce site vous en mettra plein la vue. La propriétaire des lieux, Cécile Grandchamp, dit recevoir entre 5000 et 10 000 visiteurs par hiver. Il en coûte 5$ par personne (15 ans et plus) pour accéder au site. Vous aurez droit à une rencontre avec le père Noël, de même qu'à une randonnée en tracteur jusque dans la plantation de sapins. Sur place, des lutins vous aideront à choisir et à couper votre arbre, un sapin baumier. Il en coûte 35$ pour un sapin de huit pieds ou moins.

Aimables lutins

Pas besoin de forcer, votre arbre sera ramené jusqu'à l'accueil par les lutins. Ensuite, dans une grange centenaire aménagée, on vous offrira, au prix de 1,50$ la portion, des crêpes, des fèves au lard, de la soupe, etc. Ouvert les week-ends seulement jusqu'au 21 décembre. Pour les indications routières, consultez le site web de Plantations Fernet: www.sapins-noel.com

Dans un tout autre registre, Plantation Bernier offre elle aussi l'autocueillette de sapins baumier (reconnus pour leur forte odeur), mais dans un contexte beaucoup plus épuré. Dans cette plantation située sur le flanc Est du mont Brome (montagne de Bromont), vous pouvez choisir un sapin déjà coupé ou aller en choisir un vous-mêmes. On vous fournit un traîneau et une petite scie, et à vous de jouer. Très zen comme façon de faire. Les prix varient entre 25$ et 40$ pour un sapin qui mesure entre six et neuf pieds. «C'est deux fois moins cher qu'un sapin acheté en ville», dit Stéphane Bernier, un ingénieur forestier qui représente dignement la troisième génération de Bernier dans la culture des sapins à Lac-Brome. Plantations Bernier offre aussi de superbes couronnes (35$ et plus), de même que des branches de sapin, de pin rouge, etc., pour vos décorations extérieures. L'endroit est situé sur le chemin Brome, à 10 km de la sortie 78 de l'autoroute 10. Infos: 450-521-4601 ou 450-534-2417. Ouvert jusqu'au 23 décembre.

Encore plus près de Montréal: la Plantation JLS, à Sainte-Angèle-de-Monnoir. Tout près de Marieville. La famille Lapointe vous y attend avec ses sapins baumier et fraser (cette variété ne sent presque pas, mais elle conserve ses aiguilles plus longtemps). Promenade en tracteur pour se rendre et revenir de la sapinière avec votre arbre, lequel coûtera entre 35$ et 80$ (pour un spécimen mesurant entre cinq et 10 pieds).

Le père Noël, qui a visiblement reçu le don d'ubiquité, est présent sur place. Ouvert les week-ends seulement jusqu'au 21 décembre. Le café et le chocolat chaud sont offerts gratuitement aux clients. Serge Lapointe, copropriétaire des lieux, tient à rappeler la règle la plus élémentaire: «Il faut s'habiller comme si on allait skier. Il y en a qui arrive ici en talons hauts», soupire-t-il. Infos: www.sapinsdenoeljls.ca

Pour ce qui est de rapporter votre sapin à la maison, les possibilités se résument à ceci: vous l'installez dans une remorque, dans votre voiture ou, comme c'est souvent le cas, sur le toit de celle-ci. Chaque plantation emballe ses conifères dans un filet, ce qui facilite grandement la manipulation de l'arbre. Si vous craignez d'abîmer la peinture d'auto, apportez une couverture pour protéger le toit. «J'ai déjà attaché un sapin de neuf pieds directement sur le toit d'une Mini Cooper. C'était très solide, mais ça flashait pas mal», dit Stéphane Bernier, de Plantation Bernier.

Il existe évidemment d'autres endroits où il est possible d'aller choisir et couper le roi des forêts qui décorera votre maison et abritera vos cadeaux. Pour obtenir la liste complète des entreprises qui offrent l'autocueillette de sapins, communiquez avec l'Association des producteurs d'arbres de Noël du Québec (APANQ): (819) 564-3031.

 




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer