• Accueil > 
  • Noël 
  • > Livres pour les amants de l'histoire 
Source ID:; App Source:

Livres pour les amants de l'histoire

Depuis Le jour le plus long, célèbre ouvrage de Cornélius Ryan, le débarquement de Normandie a pris une coloration romantique dans l'imaginaire populaire. Le film Il faut sauver le soldat Ryan nous a ramenés à une réalité pas mal plus crue.

Entre les deux oeuvres (et même après), des dizaines, peutêtre des centaines d'ouvrages portant sur l'opération Overlord nous ont été proposés. Difficile, dans ce registre, de parler d'originalité. Pari que relève le livrecoffret Le débarquement du jour J à la libération de Paris.

 

Dans le contenant qui n'est pas sans rappeler le format d'une boîte à souvenirs, le lecteur trouvera un ouvrage de 80 pages racontant le jour du débarquement et la marche vers la libération de la capitale française.

On aime la présentation truffée de cartes, courts textes, encadrés sur des acteurs de la bataille, photos, etc.

Dans une seconde section, des reproductions de lettres de soldats, plans top secret, cartes, fausses pièces d'identité et autres documents utilisés par les soldats et les officiers au moment de l'assaut sur les côtes normandes.

Pour les lecteurs qui préfèrent plutôt les vues d'ensemble, voici un autre cadeau original, le Dictionnaire de la Seconde Guerre mondiale. De Abbeville à Zyklon B, tous les noms les plus connus (de lieux, de personnages, d'armes de combat) du conflit s'y retrouvent.

On aime l'aspect dégagé qui incite à la lecture, les définitions pas trop longues, l'abondante bibliographie. On aime moins l'iconographie minceur et le petit nombre de cartes.

Des références à la participation canadienne? Oui, il y en a. Cherchez les mots Canada, Crerar, Dieppe ou Québec et vous trouverez des trucs intéressants.

Dans le registre biographique, on se tournera vers un nouvel ouvrage consacré à Fidel Castro, un phénomène de la longévité politique. Ou dictatoriale. À chacun sa façon de voir l'histoire.

Chose certaine, celle-ci nous est présentée dans un format plutôt distrayant. Texte clair, ext raits joués en plus gros caractères, abondance de photos, ligne de temps. Un livre qui fait le poids, au propre comme au figuré.

Mais l'ouvrage le plus original des quatre que nous avons recensés pour cet article, Césium 137, est difficile à battre.

Bande dessinée noire? Plutôt un «roman graphique», pour emprunter au langage de l'éditeur.

Sous les dessins et esquisses au crayon de plomb, l'auteur nous transporte dans une aventure où les événements les plus tragiques des 60 dernières années, des camps nazis aux attaques du 11 septembre 2001, s'enchaînent le long d'un même fil au lieu d'être relatés en silos.

Des animaux, plutôt grotesques, et des tas de cadavres traversent ce récit apocalyptique et gris qui incite à la réflexion.

Ceux qui cherchent avant tout à être déroutés seront servis.

(1) Le débarquement Du jour J à la libération de Paris

Richard Holmes

Gründ, 80 pages et documents variés en annexe, 42,95$

(2) Dictionnaire de la Seconde Guerre mondiale

Pierre Montagnon

Pygmalion, 973 pages, 79,95$

(3) Fidel Castro

George Galloway

Autrement, 380 pages, 49,95$

(4) Césium 137

Pascal Croci

Atmosphères, 145 pages, 44,95$

 




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer