Source ID:; App Source:

Livres pour les littéraires

La couverture du livre de la rencontre de...

Agrandir

La couverture du livre de la rencontre de Stéphan Bureau avec Daniel Pennac

Les littéraires passent leur temps à s'acheter des livres, aussi faut-il faire preuve d'originalité lorsque vient le temps de leur offrir un cadeau en lien avec leur vice. Le but est d'éviter de leur donner un livre qu'ils ont déjà. D'ailleurs, pourquoi un livre? Pourquoi pas un audiolivre? J'ai découvert cette année une petite merveille. Les Essais de Montaigne lus par Michel Piccoli. Des heures et des heures durant, une voix chaude et âgée nous récite d'irrésistibles morceaux de sagesse, dans une langue certes vieillie elle aussi, mais très bien rendue par le comédien, qui maîtrise parfaitement les textes, légèrement adaptés pour cette formule. Si vous avez de la difficulté à trouver le coffret en magasin (il ne doit pas y en avoir des tonnes en stock), vous pouvez le télécharger sur iTunes (pour un bien meilleur prix, d'ailleurs).

Vous pouvez aussi vous rabattre sur les DVD. Les très intéressantes rencontres de Stephan Bureau avec l'écrivain Daniel Pennac et le philosophe Michel Onfray sont maintenant en vente, avec en prime une heure d'interview inédite. Elles sont aussi proposées en livres - décidément, Stephan Bureau ne perd rien de son travail en multipliant les supports...

Si vous vous aventurez malgré tout du côté des livres, soyez donc exclusif. La petite maison québécoise Les Allusifs vient de faire paraître une édition spéciale et limitée du célèbre recueil de poésie Je voudrais pas crever de Boris Vian. C'est en même temps un magnifique beau livre, puisqu'il a été publié en hommage à l'artiste Martin Matje. Chacun des poèmes est illustré par un artiste qui a connu le regretté illustrateur. Paraît-il qu'il en reste peu - précipitez-vous!

Enfin, un bon truc est de miser carrément sur le vice du littéraire. En ce sens, Des bibliothèques pleine de fantômes de Jacques Bonnet est un charmant petit livre à glisser dans le bas de Noël. Il est entièrement consacré à cette maladie du livre dont souffrent les accumulateurs. On y aborde ces graves questions: «Avez-vous peur de mourir dans votre sommeil enseveli sous l'écroulement de votre bibliothèque? L'accumulation de livres ne met-elle pas en danger l'existence même de votre famille? Classez-vous les volumes par thème, langue, auteur, date de parution, format ou selon un autre critère de vous seul connu? Peut-on faire voisiner sur une étagère deux auteurs irrémédiablement brouillés dans la vie?» Vous voyez le topo.

Enfin, ce n'est pas une nouveauté, mais j'aime offrir ce livre aux lecteurs boulimiques, non seulement à cause du titre, mais parce qu'il s'agit d'un excellent essai, d'une grande intelligence, drôle et sérieux à la fois: Comment parler des livres qu'on n'a pas lus?, de Pierre Bayard. À offrir comme une gentille boutade ou pour éviter les habituelles compilations du genre «Les 100, 500 ou 1000 livres qu'il faut avoir lus dans sa vie»...

Je voudrais pas crever

de Boris Vian, poèmes illustrés en hommage à Martin Matje

Les Allusifs, 72 pages, 39,95$

Les Essais de Montaigne lus par Michel Piccoli

Livres II&III, 2 CD, Fremeaux, 31,99$

Contact, Stephan Bureau rencontre Daniel Pennac et Contact, Stephan Bureau rencontre Michel Onfray

16,99$

Des bibliothèques pleines de fantômes

Jacques Bonnet, Denoël, 139 pages, 24,95$

Comment parler des livres qu'on n'a pas lus

Pierre Bayard, Éditions de Minuit, 29,95$

 




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer