Près d'une cinquantaine d'écoles primaires et secondaires du Québec enregistrent des concentrations de radon qui dépassent le seuil acceptable fixé par Santé Canada, révèle une compilation préliminaire effectuée par La Presse à partir de données obtenues auprès des commissions scolaires du Québec par la loi d'accès à l'information. À ce jour, des concentrations supérieures à la ligne directrice de 200 becquerels par mètre cube (Bq/m3) ont été détectées dans 19 commissions scolaires. Le processus de dépistage et d'analyse est en cours dans 22 autres tandis que 19 autres commissions scolaires ne présentent pas de concentration de radon suffisantes pour être déclarées.

Mis à jour le 20 nov. 2013
LA PRESSE